Accueil

À la une

Le 14 août, Rosa Peralta, responsable des actions urgentes au Comité pour les droits humains en Amérique latine (CDHAL), ainsi que Gustavo Monteiro, collaborateur au CDHAL, ont eu l’occasion de s’entretenir avec Mara de Carvalho, défenseure des droits humains au Brésil. Mara est membre du secteur des droits humains du Mouvement des sans-terre (MST) au Brésil, de l’Institut de recherche sur le droit et les mouvements sociaux (IRDMS) et de l’Association brésilienne des juristes pour la démocratie (ABJD).

Lors de son passage à Montréal, Mara a fait une présentation sur les principales attaques et les reculs des droits humains sous le gouvernement du président Jair Bolsonaro. Mara nous a également parlé des fronts de résistance qui s’organisent dans les territoires ruraux et urbains du pays.

Dans une annonce surprise, l’EZLN proclame la création de 11 nouveaux « caracoles » et municipalités autonomes, élargissant considérablement le territoire sous contrôle rebelle.

Article d’abord paru sur le site de Mondoweiss. Traduit par Elizabeth Leier pour le Journal des Alternatives. En tant que Cachemiri vivant en Amérique du Nord, je me suis rendu au Cachemire une vingtaine de fois. J’y ai connu l’instabilité, les coupures de courant, les couvre-feux et les bouclages qui font cruellement partie de la vie quotidienne, j’ai aussi assisté à des manifestations massives et non violentes contre l’occupation militaire. J’ai vu des militaires indiens ramasser des enfants Cashmiris jouant au cricket dans des véhicules blindés et j’ai écouté attentivement les récits (...)
Partout, on appelle les femmes à revendiquer leur corps, à l’habiter et à le montrer sans crainte et sans honte. Que ce soit à propos d’Occupation Double ou alors du dernier vidéoclip de Safia Nolin, la nécessité d’offrir une plus grande diversité corporelle sur nos écrans se fait de plus en plus pressante. Dans cette mouvance, le Journal des Alternatives a rencontré Marie-Claude Belzile, fondatrice de la page Tout aussi femme, afin de discuter de l’invisibilité des femmes à poitrine plate dans l’espace public. Journal des Alternatives (JDA) : Premièrement, merci de ce temps que tu nous (...)

Deux ans après le génocide des Rohingyas au Myanmar, les défenseur·es canadien·nes des droits humains attendent toujours que le gouvernement libéral respecte ses responsabilités légales et morales à l’égard de la minorité musulmane.

À la suite de la démission du gouverneur Rosselló, de nombreuses assemblées populaires se sont constituées sur tout le territoire de Porto Rico, avec pour but de poursuivre le débat — et de prolonger le mouvement populaire.

Quand une personnalité meurt, il arrive parfois que l’on ne respecte pas une trêve où l’on tait, par décence, la mauvaise opinion qu’on a du disparu. Ça a été le cas pour Margaret Thatcher, alors que la chanson Ding-Dong ! The Witch is Dead ! tirée du Magicien d’Oz est devenue l’une des plus populaires au Royaume-Uni. Le décès du milliardaire David Koch a créé le même genre de réaction très peu compatissante auprès d’un certain public. Les médias de gauche étatsuniens n’ont pas pu cacher leur soulagement. Le LA Weekly a annoncé la mort d’un « infâme milliardaire de droite ». Le magazine Jacobin (...)
Nos voyages en Pologne ont quelque chose d’un rituel. Nous nous y rendons presque chaque été afin de voir la babcia, le dziadek et les autres proches et amis. Pour mon conjoint, c’est un retour vers ce qui a longtemps été son port d’attache et l’occasion de permettre aux enfants de jeter leurs propres amarres. Je suis toujours étonnée devant l’aisance avec laquelle, année après année, les filles se replongent dans la mélodie et les doux chuintements de cette langue qui, encore aujourd’hui, me semble inaccessible. Dès le début des vacances, elles attendent avec impatience le moment d’aller (...)
https://www.youtube.com/embed/cRHOQRdC1bU
EPISODE 4 | La Révolution Sera Féministe - YouTube

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca