Uyuni sous les eaux

mardi 20 mai 2008, par Amelia Orellana

Calle Uruguay,ville d’Uyuni, département de Potosi, ou se trouve les bureaux de la FRUTCAS et ou nous nous rendions quotidiennement pour faire les formations en informatique. Durant la saison des pluies, les rues s’inondent d’eau et les taxis flottent sur les rues, c’est une aventure à chaque fois pour trouver un moyen de traverser d’un côté de la rue à l’autre, à la grande frustration des gens du voisinage qui écrivirent une pétition pour le maire de la ville de manière à ce qu’il remplisse de sable les lagunes qui empêchent la circulation.

Portfolio

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Cet article est classé dans :

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Un environnement en changement

Hybridation des pommiers du Sahel

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Articles du même auteur

Amelia Orellana

MAS y mas

Plus d'articles :  1 | 2 | 3

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca