Une nouvelle « chasse aux sorcières » menace l’espace public

jeudi 18 novembre 2010

Alternatives se joint à plusieurs organisations pour dénoncer la position de mépris du gouvernement canadien envers droit à la liberté d’expression de la population canadienne


Le Canada appuiera inconditionnellement l’État d’Israël « quel qu’en soit le coût » « parce que cela est juste ». Voilà en substance ce qu’a déclaré Premier ministre Harper lors de la conférence annuelle de la Coalition interparlementaire de lutte contre l’antisémitisme. Avec ces propos, il devient de plus en plus clair que toute critique de l’État d’Israël sera désormais assimilée à de l’antisémitisme, au mépris du droit à la liberté d’expression de la population canadienne.

Certes, nous nous opposons totalement à l’antisémitisme, ainsi qu’à toute forme de racisme, et nous dénonçons vigoureusement tous les actes antisémites. Mais, nous nous opposons aussi à l’utilisation abusive de ce terme à des fins politiques. Rappelons que des allégations très sérieuses de crimes contre l’humanité et de multiples violations des droits de la personne ont été portées contre Israël par la communauté internationale. Or, le gouvernement du Canada, en contradiction avec son image internationale traditionnelle, n’en fait aucun cas. L’amalgame qui est fait par le Premier ministre entre critique de l’État d’Israël et antisémitisme ne sert pas les intérêts canadiens, ni ceux du peuple israélien. Le discernement est essentiel pour éviter d’attiser la haine et l’antisémitisme redoutés.

Ainsi, nous croyons fermement qu’une position plus objective est essentielle à la défense des droits des Israéliens, des Palestiniens, des Canadiens et de tout être humain. Les droits de la personne prennent source dans l’égale dignité des individus. Pour défendre les droits humains bafoués, il est fondamental que toutes les voix puissent être entendues, en particulier les voix discordantes et critiques.

En tant qu’organisations de la société civile, la crainte que nous avons de plus en plus au Canada, c’est celle de ne plus pouvoir exprimer d’opinion critique sans subir de représailles de la part du gouvernement fédéral. Les événements récents nous ont montré que le gouvernement a tenté de museler plusieurs organisations et individus en agitant une menace antisémite imprécise et sans fondement. Certaines coupures de financement, comme celles des organismes Alternatives et de Kairos, ont été justifiées par leur proximité avec des groupes de la société civile palestinienne. Le gouvernement s’est ingéré dans la gestion interne de Droits et Démocratie, sous prétexte que l’organisation finançait des groupes palestiniens de défense des droits de la personne.

Cette situation a assez duré.

Nous dénonçons collectivement cette nouvelle chasse aux sorcières qui constitue une menace directe au droit de chacun et chacune d’entre nous de nous exprimer librement et d’accéder à une information riche et diversifiée, fondement même d’une véritable liberté de parole et d’une prise de décision éclairée et réfléchie.

La Coalition "Pas de démocratie sans voix !

En tant que membres de la Coalition :

Alternatives
Amnistie internationale Canada francophone
Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)
Centrale des syndicats du Québec (CSQ)
Centre justice et foi
Conseil québécois des gais et lesbiennes (CQGL)
Fédération des femmes du Québec
Fédération du Québec pour le planning des naissances (FQPN)
Ligue des droits et libertés
Table Régionale des Organismes Volontaires d’Éducation Populaire de Montréal (TROVEP)
Voix juives indépendantes


Voir en ligne : Pas de démocratie sans voix


Face à la diminution récente de l’espace public, la Coalition Pas de démocratie sans voix est un regroupement d’organisations qui lutte pour la défense de la liberté d’expression et d’une réelle démocratie au Canada. Au Québec seulement, 130 organisations ont déjà appuyé la déclaration de Coalition. www.pdsv.qc.ca

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Cet article est classé dans :

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

ALTERNATIVES

À Noël, pensons aussi à celles et ceux qui fabriquent les cadeaux

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles sur le même sujet

À la une

Chili : un festival de démagogie

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca