Un cri du cœur contre les F-35

mardi 20 juillet 2010, par Pierre Jasmin

Montréal, le 19 juillet 2010

Le projet d’achat d’avions furtifs F-35 au montant de 16 milliards de dollars est un acte doublement criminel de la part du gouvernement conservateur Harper :
1- ces seize mille millions de $ seront volés aux miséreux de la terre (Autochtones, Haïtiens, Africains…), après l’agression policière torontoise (à un milliard de $ !) contre les mondialistes désireux de leur venir en aide (AQOCI, Alternatives, Oxfam réunis aux manifestations contre le G-20 et le G-8)
2- ces F-35 de Lockheed Martin sans aucune utilité défensive représentent de virtuelles agressions meurtrières.

Les Artistes pour la Paix avaient combattu en 1993 les six milliards projetés pour les hélicoptères EH-101 anti-sousmarins nucléaires de Campbell-Mulroney, bénis par le bandit Karlheinz Schreiber puis des élections subséquentes avaient réduit le parti militariste gouvernemental conservateur à DEUX députés, dont Jean Charest…

Mais aujourd’hui, devant une dépense bien plus considérable et nullement justifiable défensivement, comment réagissent les journaux et l’opposition ? Aucun éditorialiste à part Jeffrey Simpson du Globe & Mail ne clame son indignation. Quant aux Michael Ignatieff du Parti Libéral fédéral, Clément Gignac du Parti Libéral provincial et Claude Bachand du Bloc Québécois, ils revendiquent pour leurs clientèles respectives leur part de retombées économiques, comme de vulgaires receleurs rapaces, voulant participer aux profits de cette infâme transaction.

Il est impossible pour nous de contenir l’ampleur de la consternation qui nous habite, d’autant plus que cette fois-ci, elle sera difficilement communicable aux journaux, devenus pour la plupart à la solde d’hommes d’affaires militaristes ne voyant que le gain local à court terme et ignorant la détresse et la misère du monde.

Plus que jamais, ceux et celles qui croient en un monde meilleur doivent se joindre aux associations et regroupements pour la paix, dont les Artistes pour la Paix, pour dénoncer et combattre l’injustice et la violence du militarisme évitant ainsi d’en être les complices silencieux. Il en va de notre dignité d’êtres humains solidaires et le moindrement visionnaires.

Respectueusement et pacifiquement vôtre,
Pierre Jasmin


Voir en ligne : Les Artistes pour la paix


Pierre Jasmin est Président des Artistes pour la Paix, 2225 chemin Georgeville #240 Magog, Qc J1X 0M8, 819-847-1332

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Cet article est classé dans :

Partagez cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Articles de l’extérieur

Poing de fer contre la défense de la santé et de l’éducation publique

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles du même auteur

Pierre Jasmin

Une prédiction sur le grand gagnant de l’élection 2019

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4

Articles sur le même sujet

Canada

Lettre ouverte : discrimination systémique au sein du mouvement environnemental mainstream

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca