Un appel à la solidarité avec le peuple irakien

jeudi 15 avril 2004

Le peuple irakien appelle à la solidarité internationale alors qu’il résiste aux attaques des forces d occupation dirigées par les États-Unis. Ces attaques visent clairement à terroriser l ensemble des populations des villes et des quartiers irakiens.

Depuis le début des attaques dimanche, dans la seule ville de Falloujah, on rapporte plus de trois cents Irakiens et Irakiennes tués, le décompte étant inconnu ailleurs, et des centaines de blessés. La résistance aux attaques se fait avec des armes asymétriques. Les villes et les quartiers irakiens ont été systématiquement bombardés par des missiles, des chars d’assaut, des F-16, des hélicoptères Apaches& Bagdad (Sadr, Adaamiya, Shula, Yarmok), Falloujah, Ramadi, Bassorah, Nasiriya, Kerbala, Amarah, Kout, Koufa, Najaf, Diwaniya, Balad, Baquba &Des résidences familiales, des hôpitaux, des mosquées, des ambulances qui tentent de transporter les blessés se font bombarder et tirer dessus par les armes et les chars des forces d occupation.

Falloujah et Adaamiya sont présentement assiégées, encerclées par les forces d occupation, en violation de la Convention de Genève, qui interdit d assiéger des communautés civiles. Les hôpitaux n ont pas accès à une aide médicale suffisante, aux équipements et aux médicaments essentiels, et à des réserves de sang. A Falloujah, les hôpitaux ont été encerclés par des soldats, les médecins ont donc établi des hôpitaux de fortune dans des maisons privées. Les donneurs de sang n’ont pas le droit d entrer, les mosquées de Bagdad et de Falloujah font donc des collectes de sang pour les blessés. L eau et l électricité ont été coupées depuis quelques jours.

Dans Sadr City, les hélicoptères étasuniens ont lancé des roquettes sur des quartiers résidentiels, détruisant des maisons familiales. Même si aucun couvre-feu n a été imposé, les soldats étasuniens tirent systématiquement de leur tank sur toute voiture qui circule après la tombée du jour. Dans la seule soirée de mardi, au moins six personnes ont perdu la vie de cette façon. Les forces étasuniennes continuent d occuper et d encercler tous les postes de police et les bureaux de Moqtada al-Sadr.

Si les attaques se sont dramatiquement intensifiées dans la dernière semaine, elles ne représentent aucunement un nouveau phénomène en Irak occupé. L assassinat systématique de civils et le refus de procurer sécurité, électricité et une infrastructure médicale décente à la population caractérisent la « libération » que les autorités d’occupation ont amenée en Irak.

Nous appelons la communauté internationale, la société civile et les mouvements anti-guerre/anti-occupation à réagir contre cette guerre de terreur menée par les États-Unis en démontrant par des gestes concrets leur solidarité et leur appui au peuple irakien, confronté à cette horrible expression de l occupation.

Nous vous prions de sortir dans la rue pour demander la fin de l’agression menée par les États-Unis. Organisez des manifestations devant les consulats et les ambassades étasuniennes à travers le monde et exigez la fin immédiate de ce massacre, la fin immédiate du siège des villes et des quartiers irakiens, et un accès immédiat aux organisations humanitaires et d’aide médicale qui veulent apporter leur assistance au peuple irakien sous attaque.

Parmi les villes où des manifestations ont déjà été organisées, on retrouve Milan, Montréal, Toronto, Boston, San Francisco, Los Angeles, Washington D.C., New York, Tokyo, Istanbul...

Pour contacter le Centre international de surveillance de l’occupation à Bagdad

par téléphone : 001 914 360-9079 ou 001 914 360-9080.
par courriel : eman@occupationwatch.org ou paolagasparoli@hotmail.com

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Cet article est classé dans :

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Nos brèves

Conférence, 7 mars : Quel avenir pour les droits humains au Proche-Orient ?

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles sur le même sujet

Irak

Le brasier irakien menace le pouvoir, l’autorité religieuse et l’Iran

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca