Technologies de l’information et des communications pour le développement et la bonne gouvernance en RDC

vendredi 7 septembre 2007, par Michel LAMBERT

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

L’information et la communication sont des paramètres qui ont un impact décisif sur le développement.

En mars 2003, Alternatives lançait le Portail Internet de la société civile congolaise qui offre une visibilité dynamique à plus de 400 organisations locales congolaises.

En 2005, nous organisions une série d’activités portant sur le thème de l’accessibilité aux technologies des communications qui se concluait par la mise en place d’une nouvelle structure de concertation appelée : Dynamique multisectorielle sur les TIC (DMTIC)

Notre programme 2006-09 inclut 3 sous composantes :
- une recherche sur l’infrastructure Internet en RDC qui fut rendue publique en août 2007
- la mise en place d’une politique de développement des TIC favorisant l’accès universel dans tout le pays.
- une campagne de plaidoyer pour de développement des TIC en RDC

Composante 1 : Recherche sur l’infrastructure Internet en RDC

Cette composante du projet nous a permis de faire une étude de faisabilité portant sur la mise en place d’une dorsale Internet nationale en République démocratique du Congo. La recherche propose des stratégies technologiques de développement de l’infrastructure de même qu’elle propose la mise en place d’une politique de développement et de gestion de cette infrastructure sur le mode ouvert - « Open Access », favorisant une bande passante abordable. Le projet vise à améliorer l’accès aux technologies de l’information et des communications (TIC) en RDC et en conséquences à y favoriser le développement social et économique.

En août 2007, les résultats de cette étude ont été divulgés à Kinshasa. Le rapport final de la recherche est disponible en ligne sur le site RDC-TIC

Téléchargez le résumé de la recherche :

Étude de faisabilité pour une dorsale internet ouverte en RDC

Composante 2 : Mise en place d’une Politique de développement des TIC en RDC

Exécuté avec notre partenaire, la Dynamique multisectorielle sur les TIC (DMTIC), ce volet vise la mise en place d’une réelle politique de développement des TIC et PAR les TIC en RDC. Cette politique favorisera un meilleur accès à la connectivité Internet en RDC par le développement de l’infrastructure et des services Internet et par une formation continue des utilisateurs congolais. Elle permettra de plus l’implication réelle du gouvernement de la RDC dans le processus du Sommet Mondial de la Société de l’Information (SMSI) pour l’atteinte des objectifs de développement du Millénaire.

Composante 3 : Campagne de plaidoyer sur le développement des TIC en RDC

Toujours avec la DMTIC et en collaboration avec l’Association pour le progrès dans les communications, nous développerons une campagne de plaidoyer après du gouvernement de la RDC, du secteur privé congolais, et des autres secteurs intéressés de la société civile (académique, médias, ONG, etc...) pour le développement des TIC en RDC. Les actions de la DMTIC seront disponibles sur le site RDC-TIC.CD créé par Alternatives et alimenté en collaboration avec la DMTIC.

Publications :

Article sur la RDC dans l’édition du Global Information Society Watch 2008.


Voir en ligne : Rapport final de recherche sur l’infrastructure Internet en RDC

À propos de Michel LAMBERT

Directeur Général

Co-fondateur d’Alternatives, et actuel co-Président de l’AQOCI, Michel Lambert est convaincu de l’importance de regrouper les groupes et organisations de la société civile, ici et ailleurs pour promouvoir les principes démocratiques, l’égalité et l’équité pour tous.

Il a tour à tour développé plusieurs des programmes de solidarité internationale d’Alternatives en plus de lancer et animer de multiples campagnes de justice sociale au Québec et au Canada. Il a dirigé l’antenne d’Alternatives en République démocratique du Congo entre 2002 et 2005 avant de prendre la direction de l’organisation en 2007.

Michel Lambert est membre du Conseil de Gouvernance d’Alternatives International et du Conseil d’administration d’Alliance syndicats et tiers-monde. Il a aussi été membre des Conseils de l’Agence québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI) entre 2009 et 2013, de l’Association pour le progrès des communications (APC) entre 2008 et 2011 et de Food Secure Canada entre 2009 et 2012

Il représente enfin Alternatives au Conseil International du Forum social mondial et au sein de diverses coalitions québécoises et canadiennes dont notamment, les coalitions Pas de démocratie sans voix, Voices/voix et le Réseau québécois de l’intégration continentale - RQIC.

Michel Lambert a joué un important rôle de mobilisation et de construction lors du récent Forum social des peuples tenu à Ottawa en aout 2014

Suivez Michel Lambert sur le Journal des alternatives , le Huffington Post Québec , Rabble.ca ou sur Tweeter

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Nos Projets

Alternatives au 5e Sommet citoyen de Montréal

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles du même auteur

Michel LAMBERT

A Baghdad, le Forum Social retrouve toutes ses lettres de noblesse

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles sur le même sujet

Société civile

Vagues de répression contre les activistes de la société civile et les médias

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca