Rassemblement contre la montée du militarisme au Canada

21 septembre 2013 à 13:30

À l’occasion de la Journée internationale de la paix, le 21 septembre, le Collectif Échec à la guerre organise un rassemblement contre la montée du militarisme au Canada. Le rassemblement aura lieu, à Montréal, à 13 h 30, au Square Dorchester, à l’intersection des rues Peel et René Lévesque (métros Peel ou Bonaventure).

Initiée en 1981, la Journée internationale de la paix fut établie comme journée annuelle de non-violence et de cessez-le-feu par l’Assemblée générale des Nations Unies le 21 septembre 2001. Le site des Nations Unies invite, cette année encore, “tous les pays et tous les peuples à respecter l’arrêt des hostilités durant cette Journée et à la commémorer avec des mesures éducatives et de sensibilisation du public aux questions liées à la paix”.

Tout cela est bien beau, mais de plus en plus loin de la réalité... En effet, force est de constater que, depuis plusieurs années, les politiques du Gouvernement du Canada ne sont nullement de nature à favoriser la paix dans le monde, mais tendent, au contraire, à exacerber les conflits et même à nous entrainer dans des guerres d’agression.

Mentionnons-en quelques aspects :
militarisation de la politique étrangère canadienne et participation à des guerres d’agression, notamment en Afghanistan et en Libye, dans le sillage de l’empire étasunien ;

augmentation vertigineuse des dépenses militaires et hausse du recrutement militaire ouvertement axé sur le combat ;

présence envahissante de l’armée canadienne dans un très grand nombre d’événements sportifs, culturels, familiaux, etc. en lien avec la valorisation, voire même la glorification de la guerre ;

promotion par l’État de la dimension militaire dans un très grand nombre de domaines : économie, histoire, recherche, immigration, patrimoine, culture, etc.

Tout récemment, l’appui aux menaces de bombardements étasuniens et français contre la Syrie ont à nouveau illustré le crédo de Stephen Harper et de son gouvernement : pour eux, la paix n’est, finalement, qu’un produit de... la guerre !

À l’occasion de la Journée internationale de la paix, il nous semble donc que l’action citoyenne “pour la paix” doit d’abord se manifester par une dénonciation des politiques de notre propre gouvernement qui nous entraînent dans une spirale militariste inquiétante.

Nous en profiterons également pour lancer notre troisième campagne annuelle du coquelicot blanc. Ce sera donc un premier moment où vous pourrez vous approvisionner pour en distribuer dans votre entourage.

Solidairement, contre les menaces de bombarder la Syrie,
contre la guerre et le militarisme !


Voir en ligne : http://www.echecalaguerre.org/index...

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca