Journées Alternatives 2006 : Une école de solidarité internationale

Programmation

du 25 au 27 août 2006, Saint-Alphonse-de-Rodriguez

lundi 31 juillet 2006

Un rendez-vous militant à ne pas manquer !
L’école de solidarité internationale d’Alternatives inclut :

- Des ateliers de formation, des débats et des discussions portant sur les enjeux politiques et socioéconomiques d’ici et d’ailleurs. Au total, près de 100 intervenants en provenance d’Irak, d’Israël, d’Afrique du Sud, du Brésil, d’Argentine, du Venezuela, de l’Inde, du Niger, de la République démocratique du Congo et, bien sûr, du Québec et du Canada.

- Un Festival de films engagés, mettant notamment en vedette les bidonvilles de Rio dans Favela Rising ; les refuseniks de la guerre en Irak avec Désobéir ; les immigrants et les réfugiés politiques dans Partir ou mourir.

- Un Festival Hip Hop avec le collectif Elephriends qui met en valeur le spoken-word, les graffitis et le break-dancing.

- Un spectacle endiablé avec les Zapartistes et les musiciens de Bombolessé.

On refait le monde, et vous ?

Inscrivez-vous dès maintenant en remplissant le formulaire en ligne.
Faites vite ! Les places sont limitées !

Vendredi 25 août 2006

- Accueil des participants, cocktail d’ouverture et présentation des invités internationaux
- Projection de films engagés
- Feu de camp et spectacle du chansonnier Hugo Bonneville - apportez vos instruments !

Samedi 26 août 2006, 9h00-10h30

Plénière d’ouverture

Construire des alternatives... maintenant !
Les luttes des dernières années ont témoigné du nécessaire passage de l’« anti-globalisation » à l’altermondialisme. Depuis le refus exprimé à Seattle envers l’ordre néolibéral, le mouvement altermondialiste s’est transformé en d’innombrables chantiers de propositions d’alternatives socioéconomiques. Les défaites, malheureusement, ont aussi été au rendez-vous. Où en sommes-nous ? Qu’avons-nous construit ? Quelles sont nos options pour l’avenir ?

Samedi 26 août, 10h30-12h30

1. Lucides et néoconservateurs à Québec et Ottawa

En agitant le spectre de la dette et du vieillissement de la population, les conservateurs au pouvoir à Québec et à Ottawa clament que la privatisation de nos services publics et les coupures dans nos programmes sociaux sont une modernisation nécessaire. La transformation de l’État sera gage d’un avenir meilleur, nous indique ce discours de plus en plus dominant. Quelle est la profondeur du projet des « lucides » Harper et Charest ?

Avec Claude Rioux, éditeur de la revue À Babord !, Eric Martin, membre de Québec Solidaire, Judy Rebick, journaliste à Rabble.ca, Jean-Marc Piotte, auteur et professeur de science politique à l’UQAM. Animé par François L’Écuyer, rédacteur en chef du journal Alternatives

2. Un vent de changement en Amérique latine

Affirmer que « le vent souffle à gauche en Amérique latine » relève aujourd’hui presque du lieu commun. Pourtant, l’énorme diversité des expériences politiques doit susciter une réflexion approfondie. Les mouvements indigènes, élément central de la résistance latino-américaine, ont tout autant appuyé la victoire socialiste en Bolivie, tout en refusant d’appuyer le PRD du Mexique. Le Brésil et le Venezuela proposent d’importants laboratoires d’alternatives sociales, tout en soulevant les interrogations. Examen approfondi de ces petites et grandes révolutions.

Avec Nora Castañeda, présidente de BancoMujer au Venezuela, Socorro Gonçalvez, coordonnatrice de l’Institut Terrazul au Brésil, Marcelo Savedra, représentant du Conseil andin des Nations Autochtones, Mirka Gilbert, anthropologue et participante à "L’Autre Campagne" des Zapatistes au Mexique. Animé par Thomas Chiasson-LeBel, membre du conseil d’administration d’Alternatives

3. Le mouvement environnemental, le vent dans les voiles

Les derniers mois ont été marqués par d’importantes mobilisations environnementales, de la lutte contre le Suroît à celle opposée à la privatisation du Mont-Orford. Plusieurs organismes travaillent aussi de façon rapprochée avec les communautés afin d’assurer la durabilité du mouvement écologiste : garderies « bio », jardins sur les toits, paniers d’alimentation... Ces initiatives sont-elles porteuses d’un avenir radieusement vert ? Comment renforcer les liens entre le mouvements environnementaux et altermondialistes ?

Avec Louise Vandelac, chercheure pour l’Institut des sciences de l’environnement de l’UQAM, Nicolas Boisclair, porte-parole de Révérence Rupert, Alex Hill chargé de projets environnement à Alternatives. Animé par Janice Atsbury, membre du Conseil d’administration d’Alternatives.

4. Rêves et réalités de l’économie solidaire

De l’Argentine au Québec, de l’Afrique du Sud au Maroc, le secteur associatif a démontré une incroyable créativité de production et d’échange, permettant à des milliers de travailleurs (et travailleuses, surtout !) de gagner un revenu adéquat, dans la dignité. Avec la multiplication de ces initiatives communautaires, peut-on espérer de profonds changements socioéconomiques permettant une réorganisation radicale de la distribution des richesses ? Ou alors l’économie sociale et solidaire est-elle vouée à demeurer marginale ?

Avec Nancy Neamtam, directrice du Chantier de l’économie sociale et solidaire, Nina Benjamin de Khanya College en Afrique du Sud, Leticia Echavarri, Instituto de investigación y formación y administración publica en Argentine, Sébastien Kopp, fondateur de l’entreprise de souliers équitables VEJA Animé par Tania Vachon, chargée de projets à Alternatives.

5. Changer le monde une ville à la fois !

Dans un contexte de mondialisation et de restructuration du monde, la scène politique nationale n’est plus la seule pertinente pour les mouvements sociaux porteurs d’une projet de transformation sociale. Les villes deviennent des acteurs politiques et économiques de plus en plus importants. Quels moyens avons-nous pour construire, à partir des villes et des arrondissements, un monde plus écologique, démocratique, inclusif et solidaire ?

Avec Helen Fotopoulos, mairesse de l’arrondissement du Plateau Mont-Royal à Montréal, Karine Triolet, coordonnatrice de la Table de concertation Action-Gardien de Pointe-St-Charles, Pascoal Gomez, membre du Groupe de travail sur la démocratie municipale et la citoyenneté.

6. Un Canada va-t-en-guerre ?

Depuis l’arrivée d’un gouvernement conservateur à Ottawa, la politique étrangère du Canada démontre de sérieuses dérives à l’américaine : 5 milliards supplémentaires au budget militaire, volonté manifeste d’être en Afghanistan pour y rester, priorité aux mesures de sécurité et à la guerre au terrorisme... Quelles sont les conséquences de ce virage militaire ? Comment pouvons-nous arriver à le freiner ? Quel est le rôle du mouvement contre la guerre ?

Avec Donald Cuccioletta de l’Observatoire des États-Unis à l’UQAM, Raymond Legault du Collectif Objection de conscience, et des représentants du NPD et du Bloc Québecois. Animé par Monique Simard, présidente du conseil d’administration d’Alternatives

Samedi 26 août, 14h00-16h00

7. Quel projet pour les forces progressistes québécoises ?

Forcés de prendre la rue à plusieurs reprises depuis la victoire libérale de 2003 (CPE, syndicats, étudiants, etc.), les mouvements sociaux s’interrogent sur les stratégies à adopter. L’avènement de Québec solidaire change sensiblement la donne du paysage politique et représente pour certains une véritable alternative politique aux partis dominants. Pour d’autres, il faut éviter une division du vote pour s’assurer du départ des libéraux aux prochaines élections. Quels sont les points qui nous unissent ? Comment construire un projet rassembleur ?

Avec Françoise David, porte-parole Québec Solidaire, Monique Richard, présidente du Parti Québécois, et Diane L’amoureux de D’abord Solidaires. Animé par Françoise Guénette, journaliste

8. La bataille pour reconstruire les Amériques

Alors que la ZLÉA a subi un dur coup lors du dernier sommet des Amériques de Mar del Plata en novembre 2005, les États-Unis multiplient les accords bilatéraux de libre-échange. Certains pays répliquent par divers projets, parfois parallèles, d’intégration économique régionale. Qu’en est-il de l’alliance bolivarienne proposée par Chavez ? Qu’elles sont les répercussions de l’établissement de l’axe économique et politique Cuba-Bolivie-Venezuela ? Où en est le marché commun du MERCOSUR ? Assiste-t-on à une fragmentation des forces économiques du Cône sud ?

Avec Dorval Brunelle, directeur de l’Observatoire des Amériques (UQAM), Jacques Létourneau, secrétaire aux relations internationales de la CSN, Carlos Torres, militant et membre du conseil hémisférique du Forum Social Mondial, Carole Ouellette, directrice des communications pour l’Institut pour la connectivité dans les Amériques du CRDI. Animé par Lila Train, chargée de projets à Alternatives.

9. Le réchauffement de nos assiettes : alimentation et changements climatiques

Les changements climatiques bouleversent l’ensemble des écosystèmes, y compris ceux consacrés à la production alimentaire. Mais d’un autre côté, certaines pratiques de (sur-) production agricole contribue au réchauffement planétaire. Résultat : ce qu’on mange influence le climat, et vice-versa. Que pouvons-nous faire en tant que citoyens responsables ? Atelier participatif en trois temps.

Avec Rotem Ayalon et Meagan Thom du comité coordonnateur du projet des Jardins sur les toits.

10. Lutte contre le terrorisme et libertés civiques au Canada

L’arrestation de 17 présumés terroristes à Toronto en juin dernier a remis à l’avant-plan les diverses mesures sécuritaires adoptées dans la foulée du 11 septembre 2001. Au Canada, des hommes d’origine arabe et musulmane sont détenus sans procès. Leur procès se déroulent à huis clos, sans que la défense puisse avoir un accès complet à la preuve déposée. Bref, les libertés civiques sont mises de côté au profit de la lutte au terrorisme. Le mouvement altermondialiste se doit d’agir - comment ?

Avec Janet Dentch, directrice du Conseil canadien pour les réfugiés, Mohamed Kamel, du Forum musulman canadien, Benamar Benatta, témoignage d’une expérience d’emprisonnement injustifié. Animé par Farah Wikarski, chargée de projets mobilisation à Alternatives.

11. RD Congo : une guerre passée sous silence

Depuis 1998, la guerre en République démocratique du Congo a causé près de 5 millions de morts, pour la plupart des civils. Mais alors que les élections de juillet 2006 doivent remettre le pays sur la voie de la normalisation politique après une longue transition, de sérieuses questions demeurent : les anciens rebelles, reconvertis en partis politiques, accepteront-ils les termes d’un nouveau Congo démocratique ? L’important secteur minier congolais, au sein duquel le Canada est un joueur considérable, désirera-t-il appuyer la reconstruction du pays ?

Jean-Claude Mwepu, directeur du bureau d’Alternatives à Kinshasa, Michel Lambert, coordonnateur des programmes internationaux à Alternatives, et autres invités.

Samedi 26 août, 16h00-18h00

12. Table de controverse : Un Forum social québécois, pourquoi ?

Depuis plus de 5 ans, le Forum social mondial se reproduit et se multiplie en forums sociaux régionaux partout à travers le monde : des forums continentaux en Europe, en Afrique, en Asie, mais aussi des forums locaux, comme ce fut le cas dans la région Québec-Chaudière-Appalaches et à Toronto. Alors que le Forum social mondial prend de l’ampleur, comment faire vivre cette expérience au niveau national, ici au Québec ? Comment répéter ici ce qui a tant réussi ailleurs ?

Avec Jacques Létourneau, secrétaire aux relations internationales de la CSN, Robert Jasmin, président ATTAC-Québec, Nathalie Guay, Comité organisateur du Forum social Québec, et Pierre Beaudet d’Alternatives

13. Nouveau départ pour Haïti ?

Malgré l’occupation militaire et la mise sous tutelle de leur pays depuis 2004, les Haïtiens ont voté massivement en début d’année, pour porter au pouvoir René Préval, ancien proche d’Aristide, président de 1996 à 2001. Depuis son investiture, Préval s’est efforcé de créer des ponts avec les principaux partis présents à l’Assemblée nationale. Au-delà de cette nécessaire réconciliation, Préval pourra-t-il convaincre la communauté internationale d’appuyer un programme de développement à long terme pour le pays le plus pauvre des Amériques ?

Avec Camille Chalmers, secrétaire général de la Plateforme haïtienne de plaidoyer pour un développement alternatif (PAPDA), Franklin Midy, professeur de sociologie à l’UQAM, Pierre Mouterde, auteur et professeur de science politique au Collège Limoilou. Animé par Tania Vachon, chargée de projets à Alternatives

14. Nouvelles technologies : où en est la cyber-révolution ?

En novembre 2005, le Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI) prenait fin à Tunis avec des déclarations de succès de la part des Nations Unies, des gouvernements et du secteur privé. Néanmoins, les organisations de la société civile ont refusé d’adopter sans réserve les conclusions du Sommet, qui s’abstiennent de faire d’Internet un espace public ouvert et accessible à tous, sans discrimination. Qu’advient-il maintenant des notions de gouvernance de l’Internet, d’accès universel et de la reconnaissance du droit à l’information ?

Avec Caroline Tagny, coordonnatrice régionale à Communautique, Anne-Marie Gingras, professeur de science politique à l’Université Laval et Omar Bickel et Stéphane Couture de Koumbit, Willie Currie de l’Association for Progressive Communication (APC). Animé par Michel Lambert, coordonnateur des programmes internationaux à Alternatives.

15. Ces « clandestins » de plus en plus visibles...

Que ce soit les « émeutes des banlieues » en France ou les mobilisations qui ont réuni des millions de Latino-Américiains le 1er mai aux États-Unis, ces événements ont cristallisé la frustration des jeunes issus de l’immigration, encore discriminés en ce qui a trait aux conditions d’emploi, par une pauvreté accrue et un profilage racial de la part des autorités. Le racisme systématisé envers les immigrants est-il l’apanage de l’Occident ? En Afrique du Sud, les immigrants zimbabwéens sont aussi victimes de discrimination généralisée. Alors que le néolibéralisme prône la libre circulation des capitaux et des marchandises, à quand une réelle citoyenneté mondiale ?

Avec Roberto Nieto, coordonnateur du Centre d’appui pour les travailleurs agricoles migrants, Maryse Potvin, professeur de sociologie à l’UQAM, Nina Benjamin de Khanya College (Afrique du Sud). Animé par Khadija Mounib, coordonnatrice du Programme employabilité à Alternatives.

16. Vivre sous occupation en Irak

Depuis plus de trois ans déjà, le peuple irakien vit sous la tutelle de l’occupant états-unien. La guerre menée contre l’Irak, qui devait rétablir la démocratie, est plutôt en train de provoquer l’éclatement de la société irakienne, et d’engouffrer kurdes, chiites et sunnites dans une guerre civile. Pourtant, des mouvements sociaux se réorganisent et résistent à cette décomposition croissante. Mais qui sont ces acteurs de la société civile irakienne ? Quelles sont leurs stratégies de survie et de combat pour leur souveraineté ?

Shimarn A. Audesho, secrétaire générale de la Ligue des femmes irakiennes, Fatima F. Jassim, membre du comité exécutif du collectif Iraki Rising Women, Mssar A. Naser, membre de Tammuz Organization for Social Development.

Samedi 26 août, 19h00-21h00

17. Les jeunes sont-ils au rendez-vous de la résistance ?

Les jeunes vivent-ils une désaffection du politique ? Ou, au contraire, les jeunes se mobilisent-ils pour prendre la relève et défendre des enjeux qui les touchent ? Si oui, quels sont ces enjeux et comment leur action s’organise-t-elle ? Alors qu’une partie de la jeunesse se rallie aux discours des radios populistes, d’autres jeunes issus de divers mouvements sociaux ont des projets de société à proposer. Portrait des réalisations et des défis de la relève militante du Québec.

Avec Gabrielle Guérin, membre du comité organisateur du Forum social Québécois, Francis Hamel, membre de l’exécutif de l’ASSE, Christian Belair, président de la FEUQ, Audrey Lefebvre-Sauvé, membre du comité jeunes de la CSN. Animé par Simon Tremblay-Pépin, militant étudiant et politique.

18. Vers le Forum social mondial 2007 à Nairobi

Monopolisé par les ONG africaines et internationales, le Forum social africain a éprouvé plusieurs difficultés depuis 2002. La tenue du Forum social mondial polycentrique 2006 à Bamako aura-t-elle permis de rompre avec cette dynamique ? Les mouvements sociaux maliens, largement inconnus à l’étranger, ont certes profité de l’événement pour faire connaître leurs luttes. Le Forum social mondial de Nairobi en 2007 permettra-t-il d’élargir cette expérience à l’ensemble des mouvements sociaux africains ?

Avec Moussa Tchangari, directeur du Groupe Alternative (Niger), Nina Benjamin de Khanya College (Afrique du Sud) et Michel Lambert, coordonnateur des programmes internationaux à Alternatives. Animé par François L’Écuyer, rédacteur en chef du journal Alternatives.

19. De la coopération internationale à l’altermondialisme

Depuis plus de dix ans, Alternatives anime un important programme de stages, qui a permis à des centaines de jeunes de vivre une expérience de travail et de coopération à l’étranger. Avons-nous réussi à nourrir le mouvement altermondialiste de nouvelles subjectivités ? Cet apport régulier auprès de la jeunesse a-t-il un impact important dans la société ? Bilan.

Atelier présenté par les anciens stagiaires d’Alternatives

20. L’Iran dans la mire

Alors que les États-Unis démontrent leur attitude de « deux poids, deux mesures » en offrant de vendre de l’uranium enrichi à l’Inde, puissance nucléaire qui refuse de signer le traité de non-prolifération, le bras de fer que livre Washington à l’endroit du programme nucléaire civil de l’Iran apparaît comme un prétexte, tout en subtilité (!), pour préparer la guerre contre ce voisin de l’Irak, riche en pétrole. Quelles pourraient être les conséquences de cette nouvelle étape de la stratégie américaine de « réorganisation » du grand Moyen-Orient ?

Avec Fred A. Reed, journaliste et auteur, Dr. Hassan Yari Houchang, professeur au Collège Militaire de Kingston, Siddharth Varadarajan, journaliste au quotidien indien The Hindu. Animé par Elaheh Chokrai, membre du conseil d’administration d’Alternatives.

Dimanche 27 août, 9h30-12h15

21. En France, la jeunesse en a marre de la droite !

Trois événements ont démontré, au cours des derniers mois, les profondes contradictions qui traversent la société française : le rejet de la Constitution européenne, jugée trop néolibérale par les forces progressistes ; les émeutes des banlieues, portées par les jeunes exclus issus de l’immigration, ainsi que la bataille contre le contrat de première embauche, qui a rassemblé étudiants, syndicalistes et citoyens. Quels liens pouvons-nous tracer entre ces différentes luttes ?

Avec des représentants des mouvements sociaux français, du Centre de recherches pour le développement international (CRDI) et d’Initiative pour un autre monde (IPAM-France).

22. L’OMC en crise

Atelier de formation présenté par ATTAC-Québec

23. Vers le Forum social Québécois

Atelier participatif présenté par le comité organisateur du FSQ

24. Syndicalisation chez les salariées atypiques

La mondialisation, c’est aussi la précarisation des conditions d’emploi. Le système capitaliste met toutes ses énergies à flexibiliser la main d’œuvre afin d’augmenter les profits. Nos gouvernements n’y font pas exception, en reproduisant les modes corporatistes de gestion. Atelier de formation sur le travail atypique, la précarité et les moyens que le syndicalisme doit prendre pour y résister.

Atelier présenté par le Syndicat des étudiants travailleurs universitaires de l’UQAM (SETUE)

25. La victoire du mouvement social du Népal

En début d’année, les images des manifestations au Népal ont fait le tour du monde : des millions de Népalais prenaient d’assaut Katmandu, alors que la majorité du territoire était sous le contrôle des rebelles maoïstes. C’est un vaste mouvement social qui a renversé la dictature du roi Gyanendra, qui s’était abrogé tous les pouvoirs en mai 2002. Dorénavant, forces politiques et rebelles maoïstes devront veiller à la tenue d’une Assemblée constituante et l’élaboration d’une nouvelle constitution. Portrait de cette victoire et des prochains défis du Népal.

Avec K.K. Krishnakumar coordonnateur de l’organisation indienne BGVS, Siddharth Vardarajan, journaliste à The Hindu, et Feroz Mehdi, chargé de projets pour l’Asie à Alternatives

26. Quel avenir pour le peuple palestinien ?

Depuis l’élection d’une majorité parlementaire du Hamas, le Canada, les États-Unis et l’Union européenne ont décidé de punir le peuple palestinien en suspendant leur aide financière à l’Autorité palestinienne. Depuis, les systèmes de santé et d’éducation sont en déliquescence totale. La nouvelle offensive israélienne (réoccupation de Gaza, bombardement du Liban) a replongé les territoires palestiniens - et la région - dans le chaos. Dans ce contexte, quel espace les forces progressistes et démocrates palestiniennes peuvent-elles investir ?

Avec Michael Warschawski, auteur et fondateur du Alternative Information Centre (Israël), Soraida Sabbah du Teacher Creativity Centre (Palestine), Yakov Rabkin, professeur d’histoire à l’Université de Montréal, Ronald Cameron, président de la Fédération nationale des enseignants et enseignantes du Québec (FNEEQ). Animé par Ahmed Abdirahman, chargé de projet à Alternatives.

Dimanche 27 août, 13h30-15h30

Plénière de clôture

Lutte au terrorisme, offensive israélienne au Liban, guerres en Irak et en Afghanistan, « réorganisation » du grand Moyen-Orient... Militarisation et capitalisme semblent de plus en plus aller de pair aujourd’hui. Le mouvement altermondialiste ne peut rester les bras croisés devant ces violences croissantes. Mais au-delà des petits grains de sable que nous pouvons mettre ça et là dans l’engrenage, comment construire un projet alternatif global ?

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Cet article est classé dans :

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Journées Alternatives 2006

Programmation Culturelle

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca