Pendant ce temps, en Palestine...

lundi 11 septembre 2006, par François L’ÉCUYER

Alors que l’offensive israélienne dévastait le Liban, la réoccupation de la bande de Gaza, unilatéralement évacuée par les troupes israéliennes l’an dernier, a peu fait la manchette des journaux. Pourtant, durant les 33 jours de l’offensive israélienne au Liban, l’opération « Pluie d’été » a fait plus de 180 morts à Gaza, dont la moitié sont des enfants.

Soraida Hussein Sabbah est militante palestinienne. Celle que le Québec avait connue par l’entremise du documentaire Soraida, une femme de Palestine, réalisé par Tahani Rached, était de passage à St-Alphonse-de-Rodriguez le week-end dernier, invitée dans le cadre des Journées Alternatives.

Hésitante, énormément troublée par les événements de l’été qui se poursuivent encore aujourd’hui dans les Territoires occupés, elle relate une visite effectuée à Gaza trois semaines avant sa réoccupation. « J’ai senti l’odeur de la mort. Vraiment. » Les bombardements aériens, déjà en cours, avaient entraîné la mort de plusieurs civils, « et beaucoup de blessés ».

« Les gens passent leurs journées entières à la maison. Les femmes suffoquent, elles ne peuvent pas sortir de chez elles. » Le blocus imposé par l’État israélien entraîne une pénurie de plusieurs produits de première nécessité. « Les gens ont besoin de médicaments et de plusieurs choses très simples. Les femmes rencontrées nous demandaient d’envoyer du matériel médical, de la nourriture... Mais tous les biens qui entrent à Gaza sont inspectés par les Israéliens. Souvent, ils ne font que retourner les marchandises. »

Soraida n’est pas tendre à l’endroit des gouvernements étrangers, qui ont décidé de suspendre leur aide financière à l’Autorité palestinienne plus tôt cette année, à la suite de la victoire électorale du Hamas. « Cette décision du gouvernement canadien et des gouvernements étrangers indique à quel point leur analyse est naïve et stupide. C’est le peuple palestinien qu’ils punissent. Le Hamas a ses propres moyens financiers. » Cette décision, ajoute-t-elle, permet au Hamas de se présenter « comme une force anti-impérialiste ! »

L’arrêt de l’aide internationale a « déjà entraîné la fermeture de nombreuses cliniques ». La rentrée scolaire de septembre est menacée, et l’ensemble de la fonction publique, sans salaire depuis février, menace de déclencher une grève générale sous peu.

« Pendant ce temps, le Hamas continue ses activités caritatives auprès de ses supporteurs, avec ses propres fonds », permettant au mouvement de renforcer ses appuis populaires.

« La victoire du Hamas est une leçon pour le mouvement démocratique progressiste et séculaire. Il nous faut comprendre que tant que nous ne prendrons pas en compte les besoins de base de notre population, nous n’aurons pas l’appui nécessaire pour apporter une alternative réelle au Fatah et au Hamas. Le Hamas avait compris : ils ont des projets de santé, ils distribuent de la nourriture, ils procurent de l’emploi aux gens. La gauche doit changer ses habitudes, et se rassembler au sein d’un même bloc. »

À court terme, reconnaît Soraida, les forces progressistes palestiniennes doivent se regrouper pour contrer l’occupation israélienne. « La présente occupation nous fait reculer avant le processus d’Oslo. [...] C’est un mensonge que de croire à un État sous l’occupation. C’est un mensonge que de croire au développement sous l’occupation. Les israéliens veulent nous occuper ? Eh bien nous allons résister et combattre. »

Avant de laisser Soraida rejoindre la bruine de St-Alphonse-de-Rodriguez, nous lui demandons à nouveau de nous décrire ce qu’elle a vu à Gaza lors de sa visite en août. Trois mots : « Un lent massacre ».

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Volume 13 - No. 01

Une défaite pour Israël et pour la justice

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles du même auteur

François L’ÉCUYER

L’heure des bilans

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles sur le même sujet

Palestine

Criminalisation du mouvement social : la solidarité avec la Palestine aussi

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca