Parce que préserver l’environnement n’est pas une option !

lundi 31 août 2009

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Vous connaissez sûrement les Caraïbes pour leurs plages légendaires. Mais saviez-vous qu’à Cuba, une île à forte agriculture porcine, l’absence d’un système de recyclage engendre contamination des sols et maladies ? Qu’en Haïti, la détérioration des conditions de vie entraîne l’exode des paysans vers les bidonvilles où ils cultivent leurs légumes dans des seaux, des bouilloires et même des pneus ? C’est l’unique moyen de se nourrir d’aliments frais autrement trop chers au marché local…

Depuis deux ans, dans cinq provinces du centre de Cuba, plus de 220 familles recyclent le fumier de porc grâce à l’installation d’un biodigesteur chez elles. Vos dons à Alternatives ont révolutionné la vie de ces familles. Voyez comment :

- Elles cuisinent au biogaz et non plus au charbon de bois – beaucoup plus polluant – ce qui fait qu’elles ne respirent plus de fumée nocive pour la santé ;

- Elles produisent elles-mêmes de l’engrais organique, augmentant ainsi le rendement de leurs récoltes de 20 pour cent ;

- Elles ont réduit leurs dépenses en carburant de 100 $ par an, ce qui pour une famille cubaine, représente une somme très importante ;

- Les femmes peuvent désormais cuisiner sans devoir aller chercher du bois – parfois pendant des heures ! –, améliorant ainsi grandement leur qualité de vie et combattant la déforestation progressive.

Ce projet le démontre : agir sur son environnement, c’est aussi améliorer ses conditions de vie. C’est pourquoi Alternatives et l’Institut de recherches porcines de Cuba créent un Centre de promotion et de développement de biogaz qui bénéficiera aux paysans cubains mais aussi à l’ensemble des Caraïbes.

En faisant un don, vous contribuerez à améliorer la santé, la nutrition, le revenu et même la cohésion sociale de ces communautés, tout en faisant un geste déterminant pour l’environnement.

En Haïti, nous soutenons les mouvements paysans pour développer des techniques d’agriculture biologique. Saviez-vous que la moitié de la population souffre de malnutrition ? Vous comprendrez qu’il est devenu urgent d’agir, en particulier dans les bidonvilles, comme Carrefour Feuilles, un quartier de Port-au-Prince à flanc de colline où s’entassent plus d’un million et demi d’habitants.

Il existe des pratiques d’agriculture urbaine simples et peu coûteuses que vous pouvez aider à mettre en place en Haïti et qui amélioreront de manière directe et rapide la qualité de vie de ces communautés. Au Mali, nous voyons les bienfaits de l’implantation de ce genre de cultures : les communautés défavorisées ont non seulement créé une dynamique d’échange de biens et de services axée sur la production agricole, mais elles ont aussi tissé des réseaux forts et solidaires.

Cuba, Haïti, Mali… voilà des pays qui témoignent des retombées de projets d’écologie sociale sur lesquels nous misons pour construire des sociétés durables !

Vous savez que ces projets transforment la vie des populations pauvres. Merci de nous aider à renforcer leurs capacités, à rassembler leur communauté et à récolter le fruit de leur labeur. Parce que préserver l’environnement n’est vraiment pas une option.

Je donne

Nos projets à Cuba


Nos projets en Haïti

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Collectes de fonds

Notre force : s’entraider !

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca