Journal des Alternatives

Ombre et lumière de la mondialisation

12 novembre 2004

Conférence internationale portant sur la mondialisation et les inégalités, les 22 et 23 novembre 2004, au Salon Orange du Centre Pierre-Péladeau (300 boul. de Maisonneuve Est).

Organisée par le Centre Études internationales et Mondialisation de l’UQAM (CEIM).

Avec la mondialisation, les inégalités se sont creusées au point de provoquer de nouvelles fractures au sein de l’économie mondiale, une question qui soulève aujourd’hui dans les grands forums internationaux des débats importants.

« Ombres et lumières de la mondialisation » fait le point sur l’impact de la mondialisation sur les inégalités, analyse les différences internationales relativement à l’approfondissement des inégalités et explore les options politiques et les programmes permettant de réduire les inégalités à l’ère de la mondialisation et d’assurer que les bénéfices de la mondialisation soient mieux répartis.

Les conférenciers :
Omar Aktouf, Albert Berry, Dorval Brunelle, Bonnie Campbell, Jean Daudelin, Gilles Dostaler, James K.
Galbraith, Arturo Guillen, André Laliberté, Peter Leuprecht, Kari Levitt, Scott Martin, Marie Mazalto, Pauline Ngirumpatse, Éric Pineault, Osvaldo Sunkel, Judith Teichman, Nancy Thède, Joseph Wong.

Et avec : José Antonio Ocampo, Secrétaire général adjoint aux affaires économiques et sociales des Nations Unies

Ibrahim Salama, Président-Rapporteur du Groupe de travail des Nations Unies sur le droit au développement

Midi-conférence avec JAMES K. GALBRAITH
« L’avenir de la mondialisation ». Mardi 23 novembre à partir de 12h15, à l’hôtel Crowne Plaza, 505 rue Sherbrooke Est.

La conférence sera prononcée en anglais. Traduction simultanée disponible.