ONU, la saison de tous les dangers

dimanche 16 mars 2003, par Gil COURTEMANCHE

Les pires rumeurs courent ces jours-ci dans les couloirs des Nations unies et dans les chancelleries à propos des tentatives américaines de convaincre les six pays indécis d’appuyer le projet de résolution américano-britannique. Dans le langage convenu des correspondants diplomatiques, on évoque des « efforts intensifs », mais dans celui de tous les jours et surtout celui de la réalité, il faut parler de « tordage de bras », de menaces, de chantage et, pourquoi pas, de corruption.

On rappelle avec insistance au Chili qu’un accord de libre-échange pourrait survenir dans un avenir proche si le pays votait du « bon bord ». Sur le Mexique pèsent des menaces de rétorsion économique ou d’une politique d’immigration encore plus restrictive. Dans le cas du Pakistan, c’est la neutralité américaine dans la dispute avec l’Inde sur le Cachemire qui est au coeur du marchandage. Dans le cas des trois pays africains que le hasard a malheureusement installés au Conseil de sécurité en cette année maudite pour l’ONU, ce sont de vulgaires offres que les diplomates américains font en échange de leurs votes.

La version complète de cet article a été publiée dans l’édition du Devoir du samedi 15 et du dimanche 16 mars 2003 http://www.ledevoir.com/2003/03/15/22497.html

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Articles de l’extérieur

Poing de fer contre la défense de la santé et de l’éducation publique

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles du même auteur

Gil COURTEMANCHE

Tsunami politique

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles sur le même sujet

États-Unis

La persécution de Julian Assange et ses répercussions sur la liberté de la presse au Canada

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca