Montréal

Non au parteriat militaire canado-étasunien !

Conférence de presse publique

Collectif Échec à la Guerre, 21 septembre 2005

Marquons notre solidarité avec la grande protestation de Washington qui exigera la fin de l’occupation de l’Irak et le retrait immédiat des troupes étasuniennes !

Quand ? Samedi le 24 septembre, à 11 h

Lieu : Place Émilie-Gamelin, angle Berri & Sainte-Catherine (métro Berri-UQAM)

Pour indiquer au gouvernement canadien que nous rejetons :

=> la hausse grotesque du budget militaire qui devrait presque doubler au cours des 5 prochaines années, ce qui vise à doubler la capacité d’intervention rapide et soutenue des forces armées canadiennes à l’étranger

=> l’envoi, en février 2006, de 1 400 soldats canadiens à Kandahar en Afghanistan pour aller tuer des "vermines" terroristes comme l’a si bien expliqué le nouveau Chef d’état-major de la "Défense", le lieutenant-général Rick Hillier ;

=> et le partenariat militaire agressif de plus en plus grand entre le Canada et les États-Unis sous le couvert de la guerre "contre le terrorisme" ;

Le Collectif Échec à la guerre organise une conférence de presse en plein air où il convie les média et le public.

À cette occasion, une déclaration claire de rejet du
partenariat militaire canado-étasunien sera rendue publique, signée par plusieurs personnalités québécoises, dont certaines seront sur place pour expliquer pourquoi elles ont endossé cette déclaration.

Nous espérons que cette déclaration servira à consolider, au sein de la société québécoise, un mouvement soutenu de résistance au militarisme croissant de la politique étrangère canadienne.

Vous êtes tous et toutes invitées à venir endosser personnellement la déclaration qui sera dévoilée samedi prochain.

Apportez aussi vos pancartes et vos bannières !

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca