ESSAI

Lettre à ma fille qui veut porter le voile

lundi 18 octobre 2004, par France-Isabelle LANGLOIS

Lettre à ma fille qui veut porter le voile est un docu-fiction de la journaliste Leïla Djitli écrit avec la collaboration de Sophie Troubac. Forte de son expérience d’observatrice sur le terrain des banlieues françaises, terreau de la petite délinquance qui mène parfois au monde du crime, et terreau surtout des islamistes qui y recrutent une jeunesse désespérée, victime de l’exclusion sociale et économique.

C’est ainsi que sous la pression des imams et des jeunes garçons en mal d’identité et de pouvoir, plusieurs jeunes filles en arrivent à porter le voile. Pas toujours sous la menace, mais en raison d’une pression latente qu’elles ne peuvent décoder. Souvent naïvement, elles sont convaincues qu’il s’agit là de leur propre choix.
On peut imaginer le choc que cela peut procurer à une mère, elle-même issue de l’immigration maghrébine et musulmane, qui n’a jamais porté le voile, parce que sa propre mère et parfois sa grand-mère se sont battues pour cela. C’est là un scénario qui est loin d’être banal, bien loin de représenter un cas isolé.

C’est donc le point de départ de ce petit livre très touchant, très ébranlant. Une mère écrit à sa fille les pourquoi de son opposition à la revendication de cette dernière : son droit de porter le voile si elle le désire. Tout au long des pages, elle lui explique d’où elle vient, par quoi et par où sont passées les femmes de sa famille avant elles. Elle lui explique, avec les mots d’une mère, comment la liberté et l’identité dont elle se réclame ne passent pas par le voile. Elle reprend un à un les arguments de l’adolescente, les analyse et démontre comment ils sont truffés d’amalgames, de sophismes et de dogmatisme.

C’est jusqu’à ce jour, ce qu’il nous a été donné de mieux en termes d’argumentation, nourrissant un certain espoir que cela puisse réellement aider quelques jeunes filles à faire leur « choix ». Mais on imagine aisément qu’entre nous et celles-ci, il y a tout un monde de réalités, de croyances et de certitudes.


Lettre à ma fille qui veut porter le voile, Leïla Djitli, Paris, Éditions de La Martinière, 2004, 126 pages.

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Cet article est classé dans :

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Volume 11 - No. 03

L’Évangile selon George et ses disciples

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles du même auteur

France-Isabelle LANGLOIS

Militante pour la vie

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles sur le même sujet

Europe

Derrière les héroïnes, la question de la responsabilité collective vis-à-vis des migrants

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca