Les balayeuses

mardi 20 mai 2008, par julie tremblay

Balayer les rues ici est un emploi, un besoin, une façon de nettoyer. Parce l’évacuation des vidanges est quasi inexistante, l’Inde suit un processus bien particulier en matière d’environnement. Ici, on jette délibérément nos déchets sur le sol, il n’y a aucune inquiétude quant à sa destination. Ces femmes ont donc comme mandat, payées par le quartier ou la ville, de rassembler les déchets qui seront brulés dans la rue après avoir été rassemblés en petit tas ici et là. Elles sont pauvres, travaillent dans la poussière, chaleur, les restants de table et les sacs de plastique, mais gardent fièrement leurs sourires pendant un arrêt photoshot.

Portfolio

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Cet article est classé dans :

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Un environnement en changement

Hybridation des pommiers du Sahel

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Articles du même auteur

julie tremblay

Décibel indien

Plus d'articles :  1 | 2

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca