Entrevue avec Samir Amin

Les USA à la conquête du monde

vendredi 22 novembre 2002, par Pierre BEAUDET

Quels sont les objectifs actuels de Washington ?

Après la chute de l’URSS - seul adversaire militaire potentiel - l’establishment nord américain estime qu’il dispose d’une période d’une vingtaine d’années pour mettre en place son hégémonie mondiale et réduire à néant les possibilités de « concurrents » potentiels, non pas nécessairement eux mêmes candidats à une hégémonie alternative, mais simplement capables d’affirmer leur autonomie dans un système mondial qui serait alors « sans hégémonie » - un système pluricentrique dans mon langage. Ces « concurrents » sont l’Europe bien entendu, mais aussi la Russie et surtout la Chine, adversaire principal désigné que Washington devra un jour envisager de détruire (militairement) si celle-ci persiste dans son « développement » et une certaine volonté d’indépendance. D’autres adversaires sont également signalés, en fait tous les pays du Sud susceptibles de développer une résistance aux exigences du néo-libéralisme mondialisé, Inde ou Brésil, Iran ou Afrique du Sud.

Pourquoi l’offensive américaine actuelle se concentre-t-elle au Moyen-Orient ?

Ce n’est pas parce que la région abrite des ennemis sérieux. En fait, c’est le contraire : cette région est le ventre mou du système mondial, constitué de sociétés qui pour différentes raisons sont dans notre moment de l’histoire incapables de répondre à l’agression avec un minimum d’efficacité. Frapper le plus faible pour amorcer une longue série de guerres, c’est un choix stratégique militaire évident et banal. Tout comme Hitler a commencé par frapper la Tchécoslovaquie, on sait maintenant que ses ambitions visaient l’Angleterre, la France et la Russie. La conquête de la région présente d’autres avantages. Région majeure dans la production de pétrole et de gaz, son contrôle exclusif par les Etats Unis placerait l’Europe dans une dépendance sérieuse, réduisant d’autant sa marge de manœuvre éventuelle ultérieure. Par ailleurs l’installation de bases militaires américaines au cœur de l’Eurasie facilitera les guerres à venir, contre la Chine, la Russie ou d’autres. Le soutien inconditionnel à l’expansionnisme israélien trouve sa place logique dans cette perspective, Israël étant de facto une base militaire permanente au service de Washington.

Est-ce abusif de qualifier le président Bush de « nouvel Hitler » ?

Le moment actuel est d’une gravité extrême. En ce sens la comparaison avec les années 1930 est largement justifiée. Comme Hitler, le président des Etats Unis a décidé de substituer la force militaire brutale au droit, effaçant toutes les conquêtes que la victoire de la démocratie sur le fascisme avait permises, condamnant les Nations Unies au sort lamentable qui fut celui de la Société des Nations. La comparaison peut être hélas poursuivie. Fabrication et choix d’adversaires mineurs pour préparer le terrain à des confrontations majeures, mensonges systématiques, manipulation des médias, criminalisation de l’opposition, utilisation de la violence terroriste contre les peuples récalcitrants, etc.

Qui est en mesure de faire face à l’agression ?

Les peuples européens doivent et peuvent faire prendre aux Etats Unis la mesure de la fragilité de leurs positions dans le système économique du capitalisme mondialisé. S’ils parviennent à imposer l’usage à des fins de développement social de l’Europe des surplus de capitaux dont ils offrent actuellement l’emploi au soutien du gaspillage américain, ils contraindront par là même les Etats Unis à abandonner leurs ambitions démesurées. Il faudrait aussi que l’Europe s’allie à la Russie, grand producteur de pétrole et de gaz, et qui lui offre le seul moyen d’échapper au diktat américain, dans l’hypothèse d’un succès de Washington dans son projet de contrôle exclusif du Moyen Orient.

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Cet article est classé dans :

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Articles d’Alternatives

Les gilets jaunes de France : six mois de lutte (2/2)

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles du même auteur

Pierre BEAUDET

Le Forum social des peuples ou comment réparer des pots cassés …

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca