Roman

Le complexe de Di

De l’auteur chinois, Dai Sijie

jeudi 22 janvier 2004, par Alexandra GILBERT

Après avoir perverti une tailleuse modeste avec la littérature française dans Balzac et la petite tailleuse chinoise, Dai Sijie s’amuse, dans Le Complexe de Di, à déployer un autre interdit dans une Chine en mutation : la psychanalyse. Muo doit trouver une vierge pour le terrible juge Di. Il espère ainsi attiser la pitié du juge pour une amie emprisonnée à la suite de publications de photos interdites. Simple, n’est-ce pas ? Et pourtant…

Il y a la Chine. Des personnages. Et la psychanalyse. Cette Chine époustouflante, campée entre passé et modernité, aux accents parfois mythiques, d’autres fois franchement kafkaïens... Il y a ce train qui sillonne une Chine intouchée par le temps, le marché des femmes de ménage, la salle des livres interdits de la « commission antipublications clandestines » et les parties de mah-yong du juge Di… L’Embaumeuse, puis une rigide représentante de l’État, les Lolos-pilleurs-de-train, Petit-Chemin, la vierge promise et les vertus du concombre de mer. Mais surtout, tout cet arsenal freudien qui ne peut dompter aussi facilement les propres pulsions du disciple de Freud .

Plein d’humour, parfois teinté de cynisme, Le Complexe de Di a le mérite de faire cohabiter deux des courants les plus marquants du XXe siècle : le communisme et la psychanalyse. À lire.


LE COMPLEXE DE DI, Dai Sijie, Paris, Éditions Gallimard, 2003, 347 pages.

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Cet article est classé dans :

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Volume 10 - No. 05

Côte d’Ivoire : un conflit qui agonise

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles du même auteur

Alexandra GILBERT

La face cachée de la guerre Du Vietnam

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca