Journal des Alternatives

Livre

Le commerce équitable, quand les hommes défient le marché

Frédéric Towner-Sarault, 27 juin 2008

Le commerce équitable, quand les hommes défient le marché
Éric St-Pierre, Éditions Aubanel, 2008, 139 pages.

C’est un véritable tour du monde que propose Éric Saint-Pierre dans ce recueil de photographies. À l’origine, c’est son intérêt pour la formation d’associations de caféiculteurs au Mexique qui motive le photographe. Dans une aventure dont le point de départ remonte à 1996, Saint-Pierre rencontre des producteurs de café de l’État mexicain d’Oaxaca. Il met en lumière leurs efforts dans la création des premières coopératives d’agriculteurs désireux de se soustraire à l’influence des « coyotes », ces intermédiaires qui utilisent tous les moyens pour tenir les agriculteurs sous leur joug.

Les magnifiques photographies prises présentent des familles d’agriculteurs et illustrent leur travail dans les plantations au cœur des montagnes de l’isthme de Tehuantepec (Oaxaca). Puis, l’objectif du photographe se focalise sur les efforts de ceux qui sont derrière les projets de coopérative, notamment le prêtre néerlandais Francisco Vanderhoff, fondateur de l’organisme de certification Max Havelaar.

Le travail du photographe québécois ne s’arrête pas là. Depuis dix ans, il visite une douzaine d’autres pays où des paysans s’organisent pour prendre la vague du commerce équitable. Il présente des photos de producteurs de cacao de la République dominicaine, de cannes à sucre au Costa Rica, de riz en Thaïlande. Des plantations de thé en Inde et au Sri Lanka, ainsi que la culture du coton au Mali font l’objet de photographies mettant en valeur le dur labeur agricole.
L’ouvrage souligne les défis du mouvement vers un commerce plus équitable entre les petits producteurs des pays en voie de développement et les réalités des lois des marchés dans les pays industrialisés. Avec son nouveau livre, Éric Saint-Pierre propose des pistes de réflexion sur l’influence des méthodes commerciales des pays du Nord en mettant un visage sur les petits producteurs des pays du Sud. Un très beau livre qui présente le commerce équitable comme une expérience basée sur le respect, la confiance et la fidélité.