E S S A I

Le Québec otage de ses alliés

De Anne Légaré

jeudi 1er juillet 2004, par Marion COURTOIS

Politiques économiques, accords de libre-échange, mondialisation, défense, culture, identité, politiques sociales... chacun des aspects reliés aux relations internationales et leurs politiques y passent. Souverainiste, Anne Légaré n’hésite pas à affirmer - en quelque sorte - qu’il n’y a point de salut pour le Québec sans une affirmation claire et nette de son identité particulière, en matière de relations internationales.

Voilà une analyse intéressante sur les relations qu’entretien le Québec avec ses « amis » les États-Unis et la France. L’auteure, qui enseigne la science politique à l’UQAM, a notamment représenté Québec à Washington et à Boston, et a récemment codirigé le Centre de coopération interuniversitaire franco-québécois à Paris. Cette analyse est donc aussi le fruit de son expérience terrain. Bref, pas de doute pour Mme Légaré, le Québec ne peut compter que sur lui-même. Ce n’est ni son voisin du Sud ni le cousin éloigné outre-Atlantique qui l’aideront à faire valoir auprès de la communauté internationale et les grandes organisations ses intérêts. Les intérêts d’« une société qui ne veut pas se contenter d’être distincte ».

Politiques économiques, accords de libre-échange, mondialisation, défense, culture, identité, politiques sociales... chacun des aspects reliés aux relations internationales et leurs politiques y passent. Souverainiste, Anne Légaré n’hésite pas à affirmer - en quelque sorte - qu’il n’y a point de salut pour le Québec sans une affirmation claire et nette de son identité particulière, en matière de relations internationales. Un souverainisme renouvelé prenant, entre autres, plus en compte les valeurs éthiques et morales de la jeunesse aux aspirations plus démocratiques qu’indépendantistes, voilà ce que suggère l’auteure, pour qu’enfin le Québec s’affirme et se libère.

Pour cet ouvrage, l’auteure a reçu récemment le prix Richard-Arès remis par l’Action nationale.


LE QUÉBEC OTAGE DE SES ALLIÉS. LES RELATIONS DU QUÉBEC AVEC LA FRANCE ET LES ETATS-UNIS, de Anne Légaré, Montréal, VLB éditeur, 2004, 328 pages.


collaboration spéciale

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Partagez cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Volume 10 - No. 10

A quand une paix durable au Congo ?

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles sur le même sujet

Canada

Lettre ouverte : discrimination systémique au sein du mouvement environnemental mainstream

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca