Atlas

L’Atlas de l’alimentation dans le monde

Des professeurs britanniques Erik Milstone et Tim Lang

samedi 1er mars 2003, par Christian BOLDUC

L’Atlas de l’alimentation dans le monde dresse le portrait de la chaîne agroalimentaire mondiale et met en évidence ses contradictions : famine et surproduction, innovations technologiques et intoxication alimentaire, etc. Aux dires des deux auteurs, ce projet cherche également à montrer « comment la chaîne alimentaire est affectée par les décisions de l’OMC, les politiques agricoles nationales, les désastres écologiques et les changements de modes de vie. »

À la lecture des premières pages, un constat semble s’imposer : on produit suffisamment de nourriture pour rassasier les six milliards d’êtres humains. Comment alors expliquer le problème de la faim dans le monde ? Les divers éléments abordés dans les pages suivantes permettent de voir qu’il existe une véritable dichotomie entre les logiques alimentaire et économique des pays producteurs. En effet, dans ces pays augmentent simultanément les famines des populations locales et l’augmentation des exportations de nourriture vers les pays riches. En se basant sur de nombreuses statistiques, cet atlas montre comment le système alimentaire mondial n’est pas viable autant sur le plan économique que politique, social et environnemental.

Que dire de la sécurité alimentaire... Heureusement, ce livre ne dresse pas qu’un tableau noir de la situation. Il présente aussi d’autres possibilités à la situation actuelle dont le commerce équitable, l’agriculture biologique et urbaine, etc.

Cet ouvrage gagne facilement le pari de ses auteurs en abordant l’alimentation par de nombreux thèmes connexes et regroupés au sein de cinq parties : les problèmes contemporains, l’agriculture, le commerce et transformation, distribution et consommation. La cinquième partie regroupe des tableaux synoptiques des pays du monde.
Les principales qualités de ce livre, autres que la grande pertinence de son propos, sont la division des idées en de très courts textes ainsi que ses très nombreuses illustrations couleur. Les cartes sont faciles à comprendre, assez grandes et non surchargées d’information. Cet atlas est un excellent outil pédagogique permettant une bonne compréhension des enjeux liés à l’alimentation. Un must pour tous ceux qui veulent comprendre, et connaître, ce qui se trouve dans leurs assiettes.


L’ATLAS DE L’ALIMENTATION DANS LE MONDE, d’Erik Milstone et Tim Lang, Paris, Éditions autrement, collection « Atlas/Monde », 2003, 128 pages.

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Cet article est classé dans :

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Volume 09 - No. 06

Au nom des femmes amérindiennes

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles du même auteur

Christian BOLDUC

Les mirages de l’aide internationale

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7

Articles sur le même sujet

Commerce

Saint-Valentin : roses et épines

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca