Jericoacoara

mardi 20 mai 2008, par Sophie Guérin

La plage de Jericoacoara est considérée comme l’une des plus belle plage du monde. Dans ce petit village éloigné de tout où l’on y accède en camion 4x4 à travers les dunes, il n’existe plus grand chose d’authentique. L’ancien village de pêcheur a été victime de la popularité de son endroit. À présent , on peut croiser des Italiens, des Allemands. des Hollandais et autres qui profitent de cet endroit paradisiaque. Ils ont par le fait même détruit l’économie locale où les pêcheurs et leur fils se sont vu obligés d’arrêter leurs occupations premières pour s’installer un kiosque de boissons le soir venu ou faire le guide dans les dunes.

Portfolio

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Cet article est classé dans :

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Un environnement en changement

Hybridation des pommiers du Sahel

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Articles du même auteur

Sophie Guérin

Droit à la libre circulation des peuples

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca