Incertitudes et mobilisations

mercredi 9 décembre 2009, par ALTERNATIVES

Alternatives attend depuis mars dernier (tout comme Kairos d’ailleurs) la confirmation de l’ACDI du renouvellement de son financement de base de 2,7 millions de dollars, dont 75% proviennent de l’ACDI et 25% proviennent de sources de financement autonomes.

Davantage, depuis le 5 décembre 2009, Alternatives vit dans l’incertitude de savoir si ce financement sera reconduit. Un article du journal The National Post cite en effet des sources inconnues qui aurait précisé au journaliste John Ivison que le programme d’Alternatives ne correspondrait pas aux priorités de l’Agence canadienne de développement internationale (ACDI).

Alternatives n’a pas reçu de confirmation officielle de cette nouvelle, ni du gouvernement canadien, ni de l’Agence Canadienne de coopération internationale (ACDI). Aucune réponse non plus ne fut donné à nos requêtes de rencontres pour éclaircir la situation.

Ce financement permettra d’appuyer des projets portant sur la lutte aux changements climatiques (Haïti), les droits des femmes et des minorités (Irak), l’accès à l’information (RD Congo), le développement rural (Afghanistan) et les droits des travailleurs et travailleuses (Amérique centrale - un projet qui doit se réaliser en coopération avec la Confédération des syndicats nationaux - CSN).

Un dernier volet du programme de base d’Alternatives permet de mener des activités de d’engagement du public canadien.

Mobilisations

Ils sont nombreux cependant à s’associer à Alternatives pour demander que nos capacités d’intervention soient maintenues.

Un groupe Facebook fut spontanément créé et des centaines de personnes y sont actives chaque jour ! Suivez leurs actions !

Des membres d’Alternatives et partenaires québécois, canadiens et internationaux écrivent quotidiennement des dizaines des lettres vers les autorités du Ministère de la coopération internationale.

Ce 9 décembre, la Confédération des syndicats nationaux, un partenaire de toujours d’Alternatives adoptait une motion de soutien et s’engageait à demander des comptes au gouvernement canadien sur cette situation.

Plusieurs partis politiques, Bloc Québécois, Nouveau parti démocratique (Québec et Canada), de même que le Parti libéral du Canada ont posé des questions en chambre sur la situation des ONG Kairos et Alternatives.

Plusieurs médias ont soulevé la question et tenté eux aussi d’obtenir des réponses.

Merci à tous ceux et celles qui nous appuient !

À propos de ALTERNATIVES

Construire ensemble un monde différent

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Cet article est classé dans :

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

ALTERNATIVES

À Noël, pensons aussi à celles et ceux qui fabriquent les cadeaux

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles du même auteur

ALTERNATIVES

L’Espace « Changer le système, pas le climat »

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles sur le même sujet

À la une

Chili : un festival de démagogie

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca