Images d’une Haïti (ir)réelle

vendredi 25 avril 2003, par François L’ÉCUYER

Photo : © Normand Blouin

La simplicité de la vie est d’un brin réconfortante : le travail, la famille. Le droit de faire, de se reproduire. Mais lorsqu’on interdit cet essentiel aux êtres humains, une crise n’est plus confinée qu’aux scènes du pouvoir : elle enfreint toute l’étendue de la vie.

L’agence Stock Photo venait de naître que ses photographes partaient vers une Haïti qu’on croyait enfin libérée de 40 ans de duvaliérisme. Six membres du Collectif nous en livre aujourd’hui les épreuves, dans Kenz an Stock nan peyi Dayiti (« Les quinze ans de Stock au pays d’Haïti »), une exposition présentée à la Maison de la culture Côte-des-Neiges.

L’agence Stock a capturé les images d’une Haïti en pleine transformation, où vie et mort s’affrontent à même la rue : le jeu des enfants devient (sur)réel dans la carcasse d’une voiture, la reproduction, marché de nuit en Port-au-Prince. La fiction urbaine du pouvoir que sont les gangs de Cité Soleil s’approprie le réel des plus pauvres, laissant des quartiers complets en Sarajevo. Cité Soleil aux maisons dévastées, tout comme ses habitants, que Stock retrouve dans un champ de ruines. La vie souffre, mais ne disparaît pas. Ou alors seulement plus rapidement.

Kenz an Stock nan peyi Dayiti, une exposition de Benoît Aquin, Normand Blouin, Robert Fréchette, Emmanuel Galland, Caroline Hayeur et Jean-François Leblanc.
Jusqu’au 25 mai à la Maison de la culture Côte-des-Neiges.


François L’Écuyer, journal Alternatives.

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Cet article est classé dans :

Partagez cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Volume 09 - No. 08

L’honorable dissident

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles du même auteur

François L’ÉCUYER

L’heure des bilans

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca