« G8, dégage ! » a résonné dans les rues du Havre

jeudi 26 mai 2011

Des milliers de personnes se sont rassemblées au Havre les 21 et 22 mai, pour un défilé anti-G8, dans une ville en état de siège. Associations, syndicats et partis de gauche étaient réunis pour débattre des alternatives à « la dictature de la finance », alors que s’ouvre dans quelques jours le sommet du G8 à Deauville, en Normandie. Retour en images sur cette mobilisation.

La manifestation du 21 mai a rassemblé ente 4.000 et 7.000 personnes dans les rues du Havre. Le caractère festif du cortège a contrasté avec le calme régnant dans une ville silencieuse. Les autorités avaient depuis quelques semaines alimenté la psychose de la population et un climat de tension : magasins fermés, ville déserte, journalistes portant des casques, voire des gilets pare-balles...

Les représentants des associations, syndicats et partis politiques composant la coalition G8-G20 ont ouvert le cortège derrière la banderole « Les peuples d’abord, pas la finance ! G8 dégage ! ». « Banquiers voleurs, patrons voyous », scandent les manifestants.

La marche s’est clôturée par un meeting international et une série de concerts. Le lendemain, les manifestants ont planché sur le nucléaire, « l’austérité imposée par le capitalisme », l’égalité des droits. Comment « nourrir les peuples, pas le capital » ? Face aux urgences écologiques et sociales, quelles transitions ? Ou contre l’impérialisme, quelles solidarités internationales avec les révolutions arabes ?

Voir Jean de Peña et Jean-Paul Duarte sur basta ! pour un photoreportage

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Cet article est classé dans :

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Vidéos

https://www.youtube.com/embed/cRHOQRdC1bU
EPISODE 4 | La Révolution Sera Féministe - YouTube

La révolution sera féministe

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca