Renforcement de la société civile

Forum social des Amériques et rencontre de Quito

mercredi 7 mai 2003, par ALTERNATIVES

Photo : © Benoît Aquin

Contexte :

Le Sommet des chefs d’État des Amériques de Québec en avril 2001 a confirmé la volonté des gouvernements du continent de lier le développement économique au développement social et à la participation démocratique. La Charte démocratique interaméricaine ratifiée à Québec est un exemple de ce nouvel ordre démocratique que l’on tente d’instituer sur le continent.

L’entrée en vigueur de la Zone de libre-échange des Amériques (ZLÉA) aura de grands impacts sur les réalités politiques, économiques et sociales des pays signataires. Cependant, bien que différents mécanismes de consultation de la société civile aient été mis en place, il existe un hiatus entre le processus officiel de consultations et le débat ayant cours au sein de la société civile en ce qui a trait à la ZLÉA. Cela est dû en grande partie au difficile accès à l’information qui pénalise présentement les organisations de la société civile des Amériques.

Depuis quelque temps, les organisations de la société civile des Amériques ont proposé des modalités pour améliorer cette situation. On pense notamment aux travaux réalisés dans le cadre du Sommet des peuples des Amériques (avril 2001) et ceux effectués lors des deux rencontres du Forum social mondial (janvier 2001 et janvier 2002). Dans ces cas, divers gouvernements dont le gouvernement du Québec se sont montrés sensibles aux préoccupations exprimées et ont appuyé les organisations qui ont animé ces évènements. Des avancées importantes ont été faites depuis la tenue du Sommet de Québec pour renforcer les instances de dialogues, débats et échanges pour pallier ce manque de participation de la société civile.

Projet :

S’est tenu à Quito (Equateur) une réunion continentale de réflexion et échanges « Otra America es posible », les 28 et 30 octobre 2002, et par la suite la troisième édition du Forum social mondial (FSM) en janvier 2003.

À travers ces événements, les ONG des Amériques veulent se coordonner de manière constructive et dialoguer avec les représentants gouvernementaux pour valoriser les aspects sociaux, humains et environnementaux du processus d’intégration économique en cours.

L’accroissement de la participation des ONG aux discussions est une préoccupation centrale du Conseil latino-américain de sciences sociales (CLACSO), d’Alternatives et du Groupe de recherche sur l’intégration continentale (GRIC), un réseau de chercheurs se penchant sur cette problématique. Incidemment, lors du deuxième Forum social mondial de Porto Alegre, en janvier 2001, CLACSO et Alternatives ont organisé conjointement différentes activités portant sur ce thème. À cette occasion, une réunion a eu lieu entre les membres de CLACSO et Alternatives avec des représentants des ONG québécoises et du gouvernement québécois sur les dimensions économiques, sociales et politiques de la crise en Argentine et sur les solutions à cette crise préconisées par les ONG du Québec et de l’Argentine.

À propos de ALTERNATIVES

Construire ensemble un monde différent

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Forums sociaux

Après le Canada, le Forum Social Mondial revient au Brésil

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles du même auteur

ALTERNATIVES

L’Espace « Changer le système, pas le climat »

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles sur le même sujet

Équateur

La « judicialisation » de la politique et le changement des méthodes pour gagner de la droite

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca