The Good News Page

Farmers’s Victory over Monsanto

Sunday 26 October 2008, by Ceyda Turan

Ontario’s Northumberland and Quinte West farmers are celebrating a notable victory over Monsanto. The agricultural biotech giant is pulling out of the cow hormone business opposed by the farmers. Mansonto announced it was going to sell Posilac to drug maker Eli Lilly and Co.

Posilac is the brand name of rBGH (recombinant Bovine Growth Hormone), a genetically engineered hormone injected into dairy cows to increase milk production. There has been a lot of debate about how safe it is for humans- and for cows. The use of the hormone forces cows to raise milk production by about 10%, while increasing the incidences of mastitis, lameness, and reproductive complications.

The Renfrew County National Farmers Union took part in a national campaign involving about 120 organizations to convince the federal government to ban its use on Canadian dairy farms. The more than 50,000 names on the petitions, cards and letters landed on the desk of the Minister of Agriculture during the campaign.

Dave Mackay, president of the Renfrew County chapter of the National Farmers Union (NFU) said Monsanto was getting out of the hormone business because of on-going public opposition. “We are pleased. I think we have won. Obviously, these guys are moving on.”

À propos de Ceyda Turan

Titulaire d’une maîtrise en développement international de l’Université de Londres (SOAS) en Angleterre, Ceyda détient également un diplôme en science politique et développement international de l’Université McGill. Originaire de Turquie et ayant étudié dans le monde en développement, elle connaît bien les enjeux du développement international. Elle a un intérêt marqué pour des questions touchant les droits humains et a entre autres collaboré au Kurdish Human Rights Project de Londres comme traductrice en plus d’assumer le poste de secrétaire de la section locale d’Amnistie Internationale à SOAS. Avant de se joindre à l’Institut des politiques sociales et de la santé de l’université McGill en tant qu’assistante de recherche et de communication, elle travaillait au sein du programme immigration et employabilité d’Alternatives. Elle continue contribuer au Journal Alternatives.

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Vol.01 - No.06 - October 2008

We’ve Got Some Good News and Some Bad News

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

Articles du même auteur

Ceyda Turan

Hands Extended Across America

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles sur le même sujet

Agriculture

De la lutte de classe et de ce que nous mangeons

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca