Créez, dansez, chantez et surtout :

Faites de l’espace... en musique !

samedi 1er février 2003, par France-Isabelle LANGLOIS

Faites de la musique ! ce sont des événements, des concours, des ateliers et des cours pour les enfants et les plus grands… Vous connaissez les Francouvertes ? Évidemment Jazz ? La salle de spectacle Le Zest ? Tout ça, et plus encore, c’est Faites de la musique !

C’est en 1993 que Faites de la musique ! (FDM) a été créé. Il s’agit d’un organisme culturel à but non lucratif qui depuis 10 ans soutient les artistes de la relève et les cultures émergentes. Le tout, dans l’Est de Montréal, dans un des quartiers les plus défavorisés, Hochelaga-Maisonneuve. Question de sortir la culture du Plateau Mont-Royal. En 1995, la salle de spectacle Le Zest est ouverte. Celle-ci devient vite la plaque tournante de l’ensemble des activités organisées et initiées par FDM.

À ce jour, 1 200 artistes s’y sont produits, pour le plus grand bonheur de près de 90 000 spectateurs. En dehors des événements de l’organisme, s’y produisent également des artistes reconnus et d’autres activités initiées par des groupes ou entreprises, moyennant quelques dollars, mais à un prix plus que raisonnable. « Le Zest, c’est une salle qui prend des risques, soutient Annie Vidal, directrice de FDM. Ici, notre clientèle prioritaire, ce sont les artistes de la relève. En fait, ce sont les autres types d’activités du Zest combinées à nos stratégies de développement qui permettent ce genre de tarification adaptée à la relève et l’émergence. »

Francouvertes

Les Francouvertes sont sans doute l’événement le plus connu de l’organisme culturel. Ce concours, pour les jeunes de la relève musicale francophone, termine tout juste sa huitième édition qui, cette année, était parrainée par Fred Fortin (voir l’entrevue en page couverture) et dont la finale se tient au Zest le 10 février. Cette année, 219 dossiers de candidature ont été soumis. Sur ce nombre, 21 ont été retenus pour participer au concours. C’est à la fois le public et un jury composé de membres de l’industrie qui jugent de la performance et du talent de chacun.

Plusieurs prix sont remis, et généralement pas uniquement au seul grand gagnant. « Les prix offerts offrent des conditions de production qui facilitent la réalisation et la promotion d’une autoproduction, d’un disque ainsi que de quelques spectacles rémunérés lors d’événements majeurs, tels les Francofolies », précise la directrice du Zest et des Francouvertes, Sylvie Courtemanche.

En fait, les Francouvertes agissent comme un véritable propulseur pour les jeunes artistes. Parmi les grands vainqueurs des éditions passées, notons Loco Locass, les Cowboys fringants, ?Alice !, la Chango family, les Martiens…
Autre grand événement de l’organisme culturel : Évidemment Jazz. Soit deux semaines de jazz - « hors saison » - de grande qualité, où des Karen Young, Michel Donato, Pierre Beluze, Papazoff voisinent les nouveaux de la « relève jazz » québécoise. Cette année, le thème de la 6e édition, qui se déroulera du 16 au 29 mars, est Génération Jazz : « Pendant deux semaines, le Zest accueillera 11 productions, des ateliers de création, des rencontres avec de jeunes étudiants et des artistes jazz. La programmation sera dévoilée au mois de février et disponible sur le site www.espacesemergents.com/jazz », ajoute Sylvie Courtemanche.

Encore plus d’espace

Espaces émergents est le petit dernier de Faites de la musique ! Il rassemble des artistes de toutes les disciplines : de la musique au théâtre, en passant par la danse, les arts visuels et le multimédia. « C’est une vitrine pour les jeunes créateurs œuvrant hors des circuits traditionnels et des nouvelles façons d’aborder l’art en relation avec le politique, le social et les nouveaux modes de vie. Le but est de sensibiliser un vaste public aux cultures émergentes en lui démontrant la vitalité de la création des artistes qui y participent », explique la directrice du Zest. La deuxième édition de l’événement pluridisciplinaire se tiendra du 27 février au 15 mars.
Espaces émergents met aussi à la disposition des artistes, tout au long de l’année, des studios de création et de répétition, et offre des ateliers publics sur des sujets aussi diversifiés que le financement, les droits d’auteur, l’industrie du disque, etc. C’est aussi une galerie et un centre de production et de diffusion multimédia.

Plus et plus…

Mais Faites de la musique ! c’est encore plus que ça ! C’est aussi une école de musique pour les enfants et les adolescents d’Hochelaga-Maisonneuve à qui est offerte une formation musicale de qualité à un coût abordable. Qui sait ? Peut-être feront-ils partie de la relève dans quelques années ! Déjà, l’école leur permet de se produire sur scène.

Aussi, l’organisme culturel vient de se doter d’une mission internationale prônant la diversité et la démocratie culturelles. Annie Vidal, directrice générale de Faites de la musique ! explique : « Notre mission internationale est une forme de recherche et développement. De la cueillette d’informations stratégiques à l’organisation d’un échange en passant par la formation et la promotion de jeunes artistes à l’étranger, nous visons à développer un réseau de coopération et de diffusion pour l’organisation, les artistes et l’ensemble des partenaires. »

La directrice de l’organisme culturel estime que cette action « s’inscrit dans une mouvance internationale ancrée dans la quotidienneté (droits et rêves) des habitants et le développement local. Les managers culturels, les artistes et les créateurs ont mis sur pied, il y a quelques années, le réseau européen Trans Europe Halles [un réseau européen de centres culturels indépendants situés dans d’anciens sites industriels]. Le lancement récent de Artfactories représente l’aboutissement international de leurs efforts. FDM est candidate au titre d’antenne de l’Amérique du Nord après celles d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Sud. »

À l’instar de leurs collègues européens, Faites de la musique ! déménage, en février, à l’enseigne de l’ancienne caserne 45, située au 4200, rue Ontario Est. Ce sera « un énorme gain en efficacité aussi bien pour nos artistes que pour toutes nos activités. Notre caserne deviendra un véritable complexe culturel accessible aux acteurs de toutes les disciplines artistiques… Rassembler au même endroit un centre multimédia, un studio de danse et de théâtre et notre nouvelle salle de spectacle ? Jadis, on m’aurait dit de cesser de rêver en couleurs ! » s’exclame dans un sourire Annie Vidal !


Faites de la musique ! et Espaces émergents :
http://www.espacesemergents.com

Artfactories :
http://www.artfactories.net

Trans Europe Halles :
http://www.teh.net

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Cet article est classé dans :

Partagez cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Volume 09 - No. 05

Ce que n’est pas Fred Fortin

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles du même auteur

France-Isabelle LANGLOIS

Militante pour la vie

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles sur le même sujet

Culture

Slaxx ​— un film délirant et macabre, tout comme la fast fashion

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca