Forum social québécois

Et si Montréal devenait le foyer du mouvement altermondialiste...

lundi 25 mai 2009, par Michel LAMBERT

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Le Québec a découvert comme beaucoup de monde le mouvement altermondialiste en regardant la bataille de Seattle en mars 1999. Après quelques années sombres, c’était à une toute nouvelle forme de mobilisation que le monde entier assistait.

Chez nous, si des événements d’envergure comme la Marche "Du pain et des roses", le Plan G ou encore l’Opération SalAMI avait ouvert la voie ; ce furent les grandes manifestations/mobilisations d’avril 2001 qui inaugurèrent ce nouveau cycle de luttes sociales. Pour la première fois, étudiants ; groupes sociaux ; associations de femmes ; syndicats ; ONG ; entrainant avec eux des marées de citoyen-nes, se mobilisaient pour dénoncer la mondialisation néo-libérale caractérisée alors par la « proposition » américaine d’une intégration continentale des marchés au sein d’une « Zone de libre-échange des Amériques ».

Mais si le Sommet d’avril 2001 fut la première page de ce nouveau chapitre, ce fut bien loin d’en être la dernière. Depuis la même année, des centaines de québécois se sont mobilisés pour participer aux multiples éditions des Forums Sociaux. De Porto Alegre à Belém en passant par Bamako, Caracas, Mumbai, Nairobi, etc…, ils ont participé à la naissance d’un nouvelle toile de partenaires progressistes active partout, tant aux niveaux nationaux, régionaux qu’internationaux.

Membres du Conseil International du Forum social Mondial depuis 2001, Alternatives et les partenaires d’ Alternatives International ont choisi aussi de progresser vers cette voie. Ensemble, ils visent à développer des formes de partenariats qui abordent les grands enjeux de la solidarité internationale et priorisent une ACTION COMMUNE Nord-Sud pour la recherche de solutions visant à établir des sociétés durables.

Au Québec, des dizaines d’organisations québécoises souhaitent naturellement participer à une dynamique aussi conséquente visant l’établissement de plus larges réseaux et alliances sociales et c’est ainsi elles ont mis de l’avant le projet d’organiser le second Forum Social Québécois (FSQ) qui se mettra en branle dès octobre 2009. Avec l’objectif stratégique d’établir de nécessaires ponts entre le mouvement social ici et le reste du mouvement à l’échelle planétaire, Alternatives International a profité de l’événement pour inviter le Conseil International du FSM à tenir ses prochaines assises à Montréal, tout juste avant le FSQ !

Ainsi, entre le 6 et le 8 octobre prochain, Montréal accueillera l’avant-garde internationale du mouvement altermondialiste. Plusieurs propositions seront à l’ordre du jour dont notamment un forum social Amérique du Nord qui visera à renforcer les réseaux progressistes au Québec, au Canada, aux États-Unis et au Mexique.

Du 5 au 7 juin, Montréal, le Sommet citoyen de Montréal réunira des centaines de militants inspirés par les mêmes idéaux dans une large rencontre qui se tiendra à l’UQAM. 

Et si Montréal devenait le foyer du mouvement altermondialiste… ?!

À propos de Michel LAMBERT

Co-fondateur en 1994 puis Directeur général d’Alternatives entre 2007 et 2020, Michel Lambert fut Président de l’Association québécoise des organismes de coopération internationale de 2017 à 2020. Il a travaillé au rapprochement des groupes et organisations de la société civile, d’ici et d’ailleurs pour la promotion des principes de la démocratie, de l’égalité et de l’équité pour tous.

Il a tour à tour développé plusieurs des programmes de solidarité internationale d’Alternatives en plus de lancer et animer de multiples campagnes de justice sociale au Québec et au Canada. Il a dirigé l’antenne d’Alternatives en République démocratique du Congo entre 2002 et 2005 avant de prendre la direction de l’organisation en 2007.

Michel Lambert fut membre du Conseil de Gouvernance d’Alternatives International , du Conseil d’administration d’Alliance syndicats et tiers-monde. Il a aussi été membre des Conseils de l’AQOCI entre 2009 et 2013, de l’Association pour le progrès des communications (APC) entre 2008 et 2011 puis entre 2017 et 2020 et de Food Secure Canada entre 2009 et 2012

Il a représenté Alternatives au Conseil International du Forum social mondial et au sein de diverses coalitions québécoises et canadiennes dont notamment, les coalitions Pas de démocratie sans voix, Voices/voix. le Réseau québécois de l’intégration continentale - RQIC et plus récemment au comité de coordination du Front commun pour la transition énergétique .

Michel Lambert a joué un important rôle de mobilisation et de construction lors du Forum social des peuples tenu à Ottawa en août 2014 .

En 2018, il confondait Cultiver Montréal, le réseau des agricultures montréalaises.

En 2020, il a contribué à la création du FISIQ, le Fonds d’investissement solidaire international du Québec.

Suivez Michel Lambert sur Tweeter

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Partagez cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Michel Lambert

« Québec ZéN » : S’unir pour une transition énergétique juste

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles du même auteur

Michel LAMBERT

A Baghdad, le Forum Social retrouve toutes ses lettres de noblesse

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca