Les soirées Alternatives

Enjeux et mobilisations en Palestine

Montréal, jeudi 27 avril, 18h

12 avril 2006 à 13:38

Les Soirées Alternatives

En ce début de printemps, nous sommes heureux de vous présenter Les Soirées Alternatives, une série de discussions mensuelles permettant de sensibiliser et d’échanger avec le public sur les enjeux reliés au travail d’Alternatives. Chaque dernier jeudi du mois, notre équipe vous donne rendez-vous dans ses bureaux pour discuter d’une variété de sujets chauds, d’enjeux socio-politiques, économiques et environnementaux, avec la participation d’invités locaux et de partenaires internationaux.

Prochain rendez-vous :

Enjeux et mobilisations en Palestine

Jeudi 27 avril, 19h

3720 avenue du Parc, 2e étage

De retour de Palestine, Christine Messier et Pierre Beaudet nous font une mise à jour du contexte politique et social dans les territoires palestiniens.

La situation en Palestine s’aggrave

La victoire du Mouvement de résistance islamiste aux élections du 25 janvier dernier a pris le monde entier par surprise, y compris le Hamas lui-même. Comment interpréter cette victoire inattendue ? Doit-on y voir une radicalisation de la société palestinienne, ou encore un repli vers l’islamisme prôné par le Hamas ?

En récoltant 42,2 % des suffrages, le Hamas, qui misait sur « le changement et la réforme », acquiert la majorité absolue au Conseil législatif, détenant 74 des 132 sièges. Le Fatah, au pouvoir de l’Autorité palestinienne depuis 10 ans, n’a fait élire que 45 députés.

Au moment où ces lignes sont écrites, la Bande de Gaza continue d’être bombardée. Selon un compte-rendu du Palestinian Center for Human Rights en date du 11 avril 2006, l’aviation israélienne poursuit ses bombardements sur la bande de Gaza. Des obus sont également tirés depuis la frontière. Un nombre important de maisons et d’infrastructures ont été détruites. On compte déjà 17 morts, dont la majorité sont des civils, et de nombreux blessés. Pendant ce temps, le siège par le blocus des postes frontière se poursuit.

Dans le contexte actuel, non seulement la violence persiste, mais la société palestinienne est en plus confrontée à une situation cruciale : la suppression des appuis financiers des gouvernements occidentaux, cumulés au gel des transferts de taxes perçues par l’État israélien. Depuis mars, la fonction publique palestinienne - médecins, professeurs, infirmières, travailleurs sociaux et autres - ne perçoivent plus de salaires, et n’ont plus accès aux ressources financières nécessaires pour offrir à la population les services publics essentiels. Alors que les États-Unis, le Canada et l’Union européenne semblent déterminés à mettre l’Autorité palestinienne au pied du mur, quels sont les impacts réels pour les palestiniens et les palestiniennes ? De notre côté, quels sont les gestes et les actions que nous pouvons entreprendre pour éviter une autre crise humanitaire ?

Information : Catherine Binette, (514) 982-6606, poste 2240, catalina@alternatives.ca
www.alternatives.ca

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca