En compagnie de Frances, Ivan et Jeanne

dimanche 3 octobre 2004, par Tania VACHON

Partie pour une tournée de travail dans les Caraïbes, début septembre, je ne me doutais pas alors devoir faire route avec deux compagnons imprévus, Ivan et Jeanne.

Bloquée pendant cinq jours à l’aéroport de Miami, à cause d’une Frances et Ivan un peu trop agité, j’ai fait plus ample connaissance avec l’Amérique profonde entre stands à hamburgers et kiosques à « cossins » aux couleurs du drapeau américain, les haut-parleurs criant à tue-tête, jour et nuit, l’interdiction de traîner dans l’aéroport, que celui-ci n’est pas un « shelter » !

Enfin le départ pour Trinidad, heureuse de retrouver ma valise déjà arrivée à destination. Ivan n’est pas encore là, mais s’approche, on le sent Le temps de faire une visite à quelques partenaires, de voir l’état des projets, et vivement le retour pour Montréal pour mieux repartir vers Cuba, trois jours plus tard, qui finalement, n’aura lieu qu’une semaine plus tard. Ivan a poursuivi son cours jusque sur la côte cubaine, et apparaît plus en colère qu’il ne l’était à Miami. Les avions restent cloués au sol. Pendant ce temps, par courriel, nos partenaires cubains nous donnent des nouvelles de leurs travaux de baricade.

Me voilà à Cuba, entre Ivan et Jeanne qui soufflent chacun de son côté. Mais Ivan s’est beaucoup calmé et Jeanne passe un peu plus loin, créant des dégâts immenses, du côté des Gonaïves et d’Haïti. Un nouveau coup dur pour nos partenaires haïtiens.

Enfin, pour ce qui est de Cuba, tout se passe bien du côté de notre travail : depuis un an, Alternatives et ses partenaires cubains travaillent à l’organisation d’un atelier international sur le développement local. Nous avons eu bien peur de devoir le reporter. Mais Ivan a été clément et a épargné les 200 personnes présentes ici pour quatre jours de réflexion. Les participants de l’atelier proviennent de divers secteurs : organisations non gouvernementales, municipalités, centres de recherche, universités, ainsi que de plusieurs pays des Amériques et de la Caraïbe : Colombie, Argentine, El Salvador, Pérou, Venezuela, Haïti, Équateur, Cuba et bien sûr, du Canada.

L’objectif de départ était de partager des expériences de développement innovatrices dans les Amériques et d’enrichir les débats entourant les orientations à donner aux futurs projets de développement. Ce but a été largement atteint dans une ambiance des plus ouvertes, joviales et dynamiques. L’atelier a aussi donné lieu à l’émergence d’initiatives des plus intéressantes comme celle de la mise sur pied du Red nacional de desarrollo local (le Réseau national de développement local). C’est un projet prometteur se déroulant à l’échelle du pays, que nous serons invités à suivre de près !

L’expérience canadienne de développement régional a été présentée par Christiane Gagnon de l’Université du Québec à Chicoutimi, Jean-Marc Fontan de l’UQAM ainsi que Géraldine Byrne de Suncurrent Industries. Les premiers efforts s’inscrivant dans une perspective de développement local se sont réalisées au début des années 90. L’atelier international représente donc une première qui risque de profondément enrichir et d’engendrer des réflexions sur les perspectives de développement les plus efficaces pour le pays.


L’auteure est chargée de projets pour les Caraïbes, pour Alternatives.

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Volume 11 - No. 02

La catastrophe imminente

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles du même auteur

Tania VACHON

Un été libanais

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles sur le même sujet

Haïti

Pour une réelle solidarité entre le Québec et Haïti

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca