Des politiciens américains demandent la fin du siège de Gaza

mercredi 10 février 2010, par Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient

Cinquante-quatre membres de la Chambre des représentants des États-Unis ont signé une lettre adressée au président américain Barak Obama lui demandant « d’utiliser la pression diplomatique pour résoudre le blocus affectant Gaza ». La lettre, qui à l’origine fut rédigée par les démocrates Keith Ellison (Minnesota) et Jim McDermott (Washington), demande au président de faire pression pour un secours immédiat des citoyens de Gaza dans le cadre de ses efforts élargis de paix au Moyen-Orient.

La lettre soulève un certain nombre de points : premièrement, elle rappelle que les droits des Gazaouis à des normes minimales de sécurité alimentaire, à la santé, à l’éducation et à la liberté de mouvement sont protégés par le droit international. Ensuite, elle met en évidence l’appauvrissement extrême de la population de Gaza, avec un taux de chômage de 40%, une itinérance endémique et une infrastructure dévastée, sans espoir de reconstruction. La lettre montre que plutôt que d’affaiblir le Hamas, le siège international a renforcé celui-ci et a entraîné l’augmentation des tensions conduisant à la violence dans la région. « Le caractère courageux de cette lettre fondée sur des principes est source d’inspiration », a déclaré Thomas Woodley, le président de Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO). « Ces politiciens, tout en soutenant des solutions pacifiques au Proche-Orient, ont néanmoins adopté une position de principe pour protéger les droits les plus fondamentaux des citoyens de Gaza ».

La lettre, tout en soutenant le besoin de sécurité pour tous les peuples de la région, demande une cessation des politiques de fermeture et de siège imposées par Israël et d’autres, lesquelles ont provoqué la crise humanitaire à Gaza. Certaines organisations, dont les Amis de Sabeel - Amérique du Nord et d’autres, ont souligné la manière avec laquelle la lettre est sortie au mépris des puissantes organisations du lobby pro-israélien dans la capitale américaine. L’ancien membre du Congrès de l’Illinois Paul Findley a loué les membres du Congrès qui ont signé la lettre pour avoir eu le courage de résister aux intérêts du lobby pro-israélien. Les organisations du lobby pro-israélien suivent attentivement les actions et déclarations des politiciens américains sur Israël et sur le Moyen-Orient et protestent vigoureusement lorsque


Voir en ligne : Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO)

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Cet article est classé dans :

Partagé cet article sur :

  •        

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca