Convocation médias : Jeudi 31 mars 2005, 10h30 — Gonaïves : Luck Mervil dresse le bilan de la campagne d’urgence

jeudi 31 mars 2005

Montréal, 30 mars 2005 – 2005, année électorale en Haïti, la tension politique monte, l’insécurité également et pourtant le CECI, comme la plupart des ONG de coopération internationale, poursuit ses activités. Aux Gonaïves, le CECI a répondu aux besoins exprimés par la population des quartiers les plus défavorisés. La première urgence est remplie. Luck Mervil, porte-parole du CECI, dresse le bilan des interventions. Beaucoup de travail reste à entreprendre aux Gonaïves : l’assainissement, la reconstruction… Le CECI est toujours présent et pas seulement dans cette région frappée en septembre 2004 par la tempête Jeanne.

Avec ses partenaires locaux, l’ONG agit en Haïti dans différents secteurs : en santé, en éducation et en agriculture durable. Et ce, malgré les difficultés palpables qu’Haïti vit actuellement. Loin d’être un coup d’épée dans l’eau, toutes ces actions conjuguées contribuent à soutenir des collectivités entières, créent de l’emploi et relancent l’économie locale. Le travail en solidarité avec le peuple haïtien continue.

MM Michel Chaurette, Directeur général du CECI et Patrick Alleyn, journaliste indépendant présent aux Gonaïves lors des opérations d’urgence, prendront également la parole.

Lieu : 3185, rue Rachel Est, Montréal
Heure : 10h30

Pour information :
Carine Guidicelli, (514) 572-3558
Bur. (514) 875-9911, poste 224

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Nos brèves

Conférence, 7 mars : Quel avenir pour les droits humains au Proche-Orient ?

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles sur le même sujet

Haïti

Haïti : l’écran humanitaire

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca