Contrat mondial de l’eau

jeudi 1er avril 2004, par ALTERADIO

Le Contrat mondial de l’eau veut établir à l’échelle planétaire des règles d’utilisation de cette ressource vitale qu’est l’eau. Ce contrat se base sur quatre grands principes :

1. L’eau est un bien commun de l’humanité ;
2. L’accès à l’eau potable est un droit humain fondamental ;
3. Le financement des services d’eau doit être public ;
4. Les services d’eau doivent être gérés de façon démocratique.

Une entrevue de Nancy Charland avec Serge Roy, porte-parole des Journées québecoises de la solidarité internationale et président de l’Association québecoise pour un contrat mondial de l’eau.

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Cet article est classé dans :

Partagez cet article sur :

  •    

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca