Conférence : Le rôle des minières canadiennes dans la guerre au Congo

7 février 2013 à 18:00

JEUDI 7 FÉVRIER 2013, de 18h à 20h
au local 1120 de la Faculté de l’Aménagement
2940 Côte-Sainte-Catherine, Montréal
Conférence présentée par : Ça m’concerne et Atelier Sud-Nord

« Je ne suis pas Jack Layton, Françoise David ou Gabriel-Nadeau Dubois, mais la crise au Congo ça m’ concerne... »

Y a t-il un lien entre les minières canadiennes et les millions de morts au Congo ? Quel est le rôle que joue le Canada au milieu des guerres sévissant dans un pays dotée d’une abondance de ressources minérales rare ? Nos compagnies minières ont-elles une responsabilité dans les massacres humains en RDC ? Comment se fait-il que nos médias n’en parlent pas ? Est-ce que ça m’concerne ? Est-ce que le Canada agit de la même manière dans d’autres pays ?

Nous tenterons de comprendre la dynamique ayant coûté la vie à près 8 millions de congolais.

Cette conférence s’attardera aux causes de ces massacres qualifiés, par certains, de génocide non-reconnue en explorant la responsabilité, le silence et l’implication du Canada, de la communauté internationale et des médias. La République Démocratique du Congo sera donc le point central nous permettant de comprendre le caractère du Canada en explorant ses paradoxes.

Peut-être pourrons-nous ainsi franchir le mur de notre insouciance collective ?

Venez en grand nombre à cette conférence où six invités, Alain Deneault, Ève Péclèt, Patrick Mbeko, Francis Ihaza, Dedy Bilamba et Denis Tougas exposeront les faits, leurs idées et en répondant à vos questions.

L’analyste politique et auteur, Patrick Mbecko nous parlera de l’impact des politiques canadiennes au Congo et ailleurs en Afrique.

Le philosophe et sociologue, Alain Deneault, ayant fait l’objet de poursuites bâillons dont une de 5 millions de dollars de Barrick Gold, adressera la responsabilité et la réputation du Canada dans les dynamiques causant les millions de morts au Congo et ailleurs.

Francis Ihaza, étudiant en sciences politique à l’UQAM, créateur des capsules çamconcerne, nous mettra à jour sur les actions de son collectif, ce que les gens peuvent faire et nous expliquera son choix de parler du Congo.

La députée fédérale, Ève Péclèt, porte-parole adjointe de l’Opposition officielle en matière d’affaires étrangères nous exposera ce que fait le gouvernement fédéral,ce que le législateur peut faire pour encadrer l’industrie minière et les projets de loi susceptible de faire une différence.

L’activiste, Dédy Bilamba nous parlera de ses actions citoyennes entreprises à ce jour, des réactions des diasporas congolaises face à ce qui se passe au Congo des obstacles à la mobilisation.

Finalement, Denis Tougas de l’Entraide missionnaire, coordonnateur de la Table de concertation sur la région des Grands Lacs africains nous parlera du nouveau programme de partenariat minières/ong financé par l’Agence canadienne de développement internationale (ACDI).


http://www.facebook.com/events/321470047970202/

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca