Communiqué — Pour diffusion immédiate —Pour faire de Montréal une métropole culturelle, des changements de culture politique sont souhaitables estime Culture Montréal

mercredi 9 mars 2005

Montréal, le 9 mars 2005 — Culture Montréal a accompagné la Ville dans l’élaboration de son projet de Politique de développement culturel et a participé intensément aux activités de consultations publiques qui viennent de se terminer.

Culture Montréal espère que ces consultations insuffleront l’élan nécessaire pour que Montréal devienne véritablement une métropole culturelle dans la tête et le c¦ur de ses citoyens, mais aussi dans le discours et les actions de l’administration municipale — tant à l’hôtel de Ville que dans les arrondissements.

Selon Culture Montréal, un changement de culture politique s’impose pour que Montréal puisse devenir la métropole culturelle qu’elle aspire à être. La Ville de Montréal devra faire preuve d’un plus grand leadership à cet égard et ne peut se contenter de solliciter l’aide des autres paliers de gouvernement et la collaboration des acteurs des milieux culturels. Culture Montréal recommande que le Maire porte le flambeau de ce projet et que tous les services de la ville soient mobilisés. En fait, l’organisme recommande que la Ville de Montréal prenne systématiquement en compte la dimension culturelle lors de l’élaboration des plans de développement de chacun de ses services, ou lors de ses prises de décisions stratégiques.

Culture Montréal est particulièrement préoccupé de la façon dont la Politique culturelle sera déployée dans les arrondissements. Au moment des auditions, l’organisme a fait valoir que le principal défi que soulèvera la mise en ¦uvre de la Politique de développement culturel sera justement celui de la cohérence entre la Politique et les prérogatives des arrondissements.

Cela fait déjà trois ans que la culture est un enjeu de proximité à Montréal et que la majorité des pouvoirs en la matière ont été délégués aux élus et aux directions d’arrondissement. Culture Montréal salue le fait que certains arrondissements ont adopté des politiques culturelles par le passé et considère que des initiatives locales fort intéressantes sont en cours. Toutefois, comme l’a indiqué Simon Brault, président de Culture Montréal, « on ne peut réduire une métropole culturelle à la somme des actions menées localement ».

Culture Montréal souhaite donc que les principes qui traversent la Politique de développement culturel se répercutent dans l’ensemble de l’île et que des mécanismes d’application et d’évaluation soient mis en place. Dans son mémoire, l’organisme recommande que la Ville de Montréal soumette aux arrondissements un principe formel d’adhésion à la Politique de développement culturel, dans un esprit de respect et de réciprocité des droits, des compétences, des obligations et des ressources.

- 30 -

Pour informations : Marie-Ève Hébert, (514) 845-0303 poste 21


Voir en ligne : On trouve le mémoire de Culture Montréal sur le site

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Cet article est classé dans :

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Nos brèves

Conférence, 7 mars : Quel avenir pour les droits humains au Proche-Orient ?

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles sur le même sujet

Canada

Dix ans après le coup d’État, le Honduras forcé à migrer

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca