Communiqué – Conférence sur le génocide rwandais

mercredi 7 avril 2004

« La vie après la guerre officielle : ses héroïnes, ses territoires, ses tragédies, son humanité »
Jeudi 8 avril 2004, le Centre des Femmes de l’UQÀM souligne le dixième anniversaire du génocide au Rwanda avec une conférence de madame Édith Mukakayumba, Ph. D., professeure au département des sciences humaines de l’Université du Québec à Chicoutimi. Vous êtes toutes et tous invitéEs, étudiantEs et grand public, à venir entendre comment les femmes Nyamhinga contribuent aux relevailles d’un pays et d’un peuple qui réapprennent à vivre et à s’épanouir.

« En avril 1994, le déclenchement du génocide rwandais bouleverse le monde entier et remet fondamentalement en question bon nombre de croyances et de pratiques qui servaient de repères à la communauté internationale. (…) En quoi consiste cette guerre dans les faits ? Quels en sont les acteurs, notamment les héroïnes ? Quels en sont les champs de batailles ? Les tragédies qui y sont vécues sont-elles comparables à celles vécues dans le cadre d’une guerre officielle ? Que nous révèle cette Autre guerre de « l’humanité » dont témoignent généralement les protagonistes des guerres, officielles ou non officielles, aux moments où l’on croit avoir perdu toutes les raisons d’espérer dans l’humain et dans l’avenir ? Tenter de réfléchir collectivement à la lumière de ces questions dont l’importance est généralement occultée par nos mass médias contribue non seulement à mieux cerner l’une des problématiques au cœur des préoccupations de notre temps, mais aussi à rendre hommage à une multitude de héros anonymes auxquels nous devons beaucoup. » (É. Mukakayumba)

Le Centre des Femmes de l’UQÀM est une association d’étudiantes qui s’est donné pour mission ’informer et de sensibiliser la population uqàmienne aux réalités plurielles de la condition féminine par le biais d’événements culturels, de conférences, d’actions et d’initiatives multiples en lien avec l’actualité.

Le CDF se veut un espace de solidarité pour toutes les étudiantes de l’UQÀM et souhaite tisser des liens signifiants avec la communauté montréalaise.

Conférence jeudi 8 avril 2004 à 18h
Salle DS-1580
320, Ste-Catherine Est angle Sanguinet (pavillon J.-A. deSève)

Métro Berri-UQÀM

Entrée libre Informations : 987-3000 poste 8940 centredesfemmes@uqam.ca

- 30 -
Source : Sandrine Ricci

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Cet article est classé dans :

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Nos brèves

Conférence, 7 mars : Quel avenir pour les droits humains au Proche-Orient ?

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca