Assemblée générale d’Alternatives 2004

Cahier des résolutions

29 août 2004

mardi 17 août 2004, par Alternatives

Document d’appui au document des perspectives 2004-2005

Assemblée générale d’Alternatives

Un autre monde est possible ... Un autre monde est nécessaire


Cahier de résolutions 2004-05

29 août 2004

Premier Bloc


Alternatives dans le monde

1.1 Alternatives s’engage à maintenir et développer ses partenariats dans le monde, en

- Appuyant des organisations populaires dans leurs efforts pour se constituer en mouvement social (réseautage, organisation de Forums ou de coalitions, mise en place d’outils de développement organisationnel, utilisation des nouvelles technologies de l’information, etc.)

- Appuyant des organisations populaires impliquées dans la construction de la paix, la lutte pour les droits, la réhabilitation et la reconstruction communautaire.

1.2 Alternatives va continuer d’être très actif dans la construction du Forum Social Mondial, incluant la cinquième édition du FSM à Porto Alegre en janvier 2005.

1.3 Dans les Amériques, Alternatives va concentrer ses efforts au Brésil, à Cuba, au Chili, et ouvrir de nouvelles initiatives en Argentine et en Haïti.

1.4 En Afrique Sub-saharienne, Alternatives va continuer de travailler au Niger, au Sénégal, au Mali, au Congo, au Burundi, en Afrique du Sud et en Angola. Les nouvelles initiatives se feront du côté de l’Éthiopie, de l’Érythrée et du Mozambique.

1.5 En Afrique du Nord et au Moyen-Orient, Alternatives va continuer de travailler en solidarité avec des partenaires au Maroc, en Égypte et en Palestine. De nouvelles initiatives seront développées avec le mouvement pour la démocratisation et contre l’occupation en Irak.

1.6 En Asie, Alternatives va concentrer ses efforts en Inde, au Pakistan, en Afghanistan, en Indonésie et au Vietnam. De nouvelles initiatives vont se développer pour renforcer des réseaux liant des organisations asiatiques.

1.7 En Europe, nous continuerons de travailler en Russie, Biélorussie, Ukraine, en Europe centrale, dans les Balkans et dans le Caucase. Nous continuerons de développer une relation privilégiée avec le CEDETIM - IPAM en France, à la fois sur le plan politique et sur le plan des projets.

1.8 Nous renforcerons le travail d’Alternatives-international, un réseau regroupant des organismes avec lesquels nous avons des relations privilégiées, en Amérique du Sud, en Afrique, au Moyen-Orient, en Asie, en Europe et en Amérique du Nord.

Deuxième Bloc


Alternatives au Québec et au Canada

2.1 Alternatives va continuer à travailler en réseau avec les organisations populaires au Québec et au Canada et participer aux efforts pour créer davantage de synergie et de solidarité entre les différentes composantes de ce mouvement, notamment :

- Via les coalitions qui s’opposent à la « réingénierie » néolibérale et pour organiser des Forums sociaux à l’échelle locale, régionale et nationale

- Via le projet de l’« École militante » qui vise à regrouper des jeunes du Québec et du Canada dans un programme de formation militante.

2.2 Alternatives va continuer de s’investir dans des démarches pour promouvoir la démocratie, la citoyenneté, le développement durable :

- En appuyant le Troisième Sommet des Citoyens de Montréal, organisé conjointement avec la SodecM, et en appuyant les initiatives citoyennes locales à Montréal et à Québec pour renforcer la démocratie et le développement durable

- En développant davantage le projet « Jardins sur les toits » qui représente une alternative écologique face aux besoins de développement urbain et durable.

2.3 Alternatives va continuer de s’investir dans le mouvement contre la guerre et contre la militarisation en :

- Participant aux coalitions et aux efforts pour promouvoir une paix durable partout dans le monde

- Participant aux efforts des coalitions qui combattent les législations et les mesures liberticides préconisées par les gouvernements, y compris le gouvernement canadien, sous prétexte de la « lutte contre le terrorisme ».

- Renforçant la solidarité avec les peuples affectés par cette militarisation, notamment le peuple palestinien.

2.4 Alternatives va promouvoir l’élaboration d’une nouvelle politique internationale canadienne basée sur les principes de justice, de paix, de développement durable en :

- Mettant de l’avant une politique extérieure qui priorise la solidarité avec les peuples dans le cadre du respect des valeurs définies dans la convention de l’ONU sur les droits humains, ainsi qu’une plus grande souveraineté du Canada.

- En se battant pour l’inclusion dans la politique extérieure des droits fondamentaux, y compris le droit à la diversité culturelle.

- En popularisant les enjeux entourant la politique extérieure du Canada de façon à ce que les citoyens et les citoyennes s’approprient du dossier.

- En participant aux efforts pour renforcer et démocratiser le système de l’ONU.

- En préconisant un processus d’intégration des Amériques qui s’inscrit dans la lignée des recommandations du Sommet des peuples des Amériques de Québec, en avril 2001

- En s’opposant à une participation canadienne aux aventures militaristes des États-Unis, que cela soit en Irak ou via le projet de « Bouclier anti-missiles ».

- En faisant pression pour que le Canada respecte les droits humains partout dans le monde, notamment en Palestine.

- En participant à la révision du mandat de l’ACDI pour que celui-ci soit axé sur le développement des peuples, le respect des droits et la participation de la société civile au développement.

2.5 Alternatives va continuer de s’investir dans la promotion des droits des réfugiÉes et immigrantEs

- En consolidant ses services d’accueil et d’information

- En participant aux coalitions qui défendent les droits des immigrantEs et des réfugiéEs.

Troisième Bloc


Consolider Alternatives

3.1 Mandater le Conseil d’administration pour gérer le développement de l’organisation dans toutes ses dimensions et faire en sorte que les recommandations résultant du plan de réorganisation soient mises en œuvre (amélioration du fonctionnement, des outils de travail, etc.)

3.2 Travailler avec le Syndicat des travailleurs et des travailleuses d’Alternatives pour élaborer une première convention collective qui améliore les conditions de travail des employéEs et qui se fait dans le respect des orientations et des objectifs d’Alternatives.

3.3 Continuer d’appuyer l’initiative des membres via leur participation à des comités, au Forum des membres, et aux activités d’Alternatives

3.4 Continuer de travailler en synergie et en partenariat avec un grand nombre d’organisations populaires au Québec et au Canada

3.5 Continuer l’œuvre, l’assainissement financier, renforcer le financement autonome (provenant des organisations populaires, des ONG, des fondations), gérer le budget de façon à éviter des déficits et à remplir nos obligations.

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Cet article est classé dans :

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Assemblée générale 2004

Ordre du jour AG 2004

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7

Articles du même auteur

Alternatives

Montréal, une authentique ville sanctuaire ?

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca