COMMUNIQUÉ — La réponse du Canada au projet de bouclier antimissile

vendredi 25 février 2005

UNE BELLE VICTOIRE DE L’ACTION CITOYENNE ! — Le Comité de Solidarité/Trois-Rivières (CS/TR) et l’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI) saluent la décision du gouvernement canadien de ne pas participer au projet américain de bouclier antimissile. Selon le CS/TR et l’AQOCI, il s’agit d’une belle victoire de l’action citoyenne pour la paix, pour une véritable sécurité et pour le désarmement. Nous saluons également l’extraordinaire mobilisation des groupes, institutions, organismes et personnalités qui, partout au Canada, ont exercé les multiples pressions qui ont conduit à la présente décision.

Nous profitons de l’occasion pour remercier les citoyens et citoyennes qui, dans le cadre de la campagne « LE BOUCLIER ANTIMISSILE ? NON MERCI ! » lancée par le CS/TR, conjointement avec l’AQOCI, ont signé près de 40 000 cartes postales individuelles adressées au premier ministre Paul Martin pour exprimer leur opposition au projet. Grâce aux organismes membres de l’AQOCI, près de 10 000 de ces cartes ont été distribuées et signées lors des Journées québécoises de la solidarité internationale du 11 au 21 novembre dernier. La carte postale a été diffusée lors de ces activités pour offrir au public un moyen de s’exprimer contre l’adhésion du Canada à un projet qui met en péril la paix dans le monde et la sécurité de tous et de toutes.

Ce projet extrêmement coûteux (60 à 100 milliards $US au total) ne peut que relancer la course aux armements et la militarisation de l’espace, ce qui va à l’encontre de la politique canadienne d’adhésion aux régimes internationaux de non-prolifération, de contrôle et de désarmement.

Comme il avait déjà refusé d’intervenir au côté des États-Unis dans l’invasion illégale de l’Irak, le gouvernement canadien affirme une fois de plus sa souveraineté, cette fois en matière de défense nationale. L’impopularité du projet au Canada - tout particulièrement au Québec – ainsi que dans les rangs même des députés libéraux aura finalement convaincu le premier ministre Paul Martin à dire « Non merci ! » à la Maison Blanche. Un projet de résolution demandant au gouvernement canadien de ne pas s’engager avec les États-Unis devrait faire l’objet d’un vote lors du congrès du Parti libéral du Canada, qui se tiendra du 3 au 6 mars prochain.

En dépit de cette victoire, le CS/TR et l’AQOCI invitent à la vigilance puisqu’en août dernier, les États-Unis et le Canada ont convenu de modifier l’accord sur le Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) afin de l’adapter au déploiement du bouclier antimissile. Même si Ottawa et Washington affirment que cet accord ne constitue pas un engagement du Canada en faveur du bouclier antimissile, certains, comme l’a soutenu l’ambassadeur canadien à Washington, Frank McKenna, considèrent qu’il s’agit d’une collaboration canadienne à ce projet. Nous devrons suivre cette situation avec la plus grande attention et réagir s’il y a lieu.

Cette mise en garde faite, apprécions le moment présent et réjouissons-nous de cette décision historique qui en plus d’être une belle réussite de l’action citoyenne constitue une démonstration éloquente qu’il ne faut jamais céder au défaitisme ou à l’apathie face à des enjeux politiques et sociaux d’importance.

- 30-

Source :

Jean-David Lance, Comité de Solidarité / Trois-Rivières (CS/TR)

(819) 373-2598

Meissoon Azzaria, AQOCI

(514) 871-1086 ou cellulaire (514) 602-1861

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Cet article est classé dans :

Partagez cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Nos brèves

Conférence, 7 mars : Quel avenir pour les droits humains au Proche-Orient ?

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles sur le même sujet

Canada

La violence spectaculaire du féminicide

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca