Conférence du Groupe de recherche et d’intervention régionales

« Approche autochtone en matière de violence familiale »

12 novembre 2013 à 13:00

Mardi 12 novembre à 13h
Entrée libre
555 Boulevard Université, Chicoutimi, QC G7H 2B1
Local P3-1020

Julie Rousseau
Conseillère de Pekuakamiulnuatsh Takuhikan (Conseil des Montagnais du lac-St-Jean)

Les recherches effectuées auprès des femmes autochtones montrent que celles-ci présentent un risque plus élevé que les autres femmes canadiennes d’être victimes de violence conjugale. Les femmes autochtones sont aussi victimes d’actes de violence plus sévère que leurs consœurs non-autochtones. Elles sont donc de plus en plus nombreuses à se diriger vers les services offerts. Cette présentation démontre le travail effectué des ressources d’aide autochtones en matière de violence conjugale et comment cette approche dite autochtone répond davantage aux besoins de ces femmes et à leurs réalités culturelles.

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca