QUEBEC SOCIAL FORUM

And if Montreal became the epicentre of the Alter-Globalist movement…

Friday 5 June 2009, by Michel LAMBERT

All the versions of this article: [English] [français]

Like most of the world, Quebec discovered the Alter-Globalist movement with 1999’s Battle in Seattle. After a lull of a few years, a new kind of activism took hold of the world.

Over here, if the scale of events such as Quebec’s Du Pain et Des Roses march of women against poverty in 1995, the 1997 Plan G occupation of a government building, and 1998’s Opération SalAMI protesting the Multilateral Agreement on Investment opened the door, it was the massive protests of April 2001 that instigated a new cycle of social activism. For the first time, students, social groups, women’s associations, unions, and NGOs led a rising tide of citizens in protest against the neo-liberal globalization that the American proposition of a Free Trade Area of the Americas embodied.
But if the April 2001 summit was the first page of the new chapter, it was also far from being the last. In that same year hundreds of Quebecois mobilized to participate in the world’s many Social Forums. From Porto Alegre to Belém, via Bamako, Caracas, Mumbai, Nairobi, etc…, a network of progressive partners— active nationally, regionally, internationally— was created.

As members of the World Social Forum’s International Council since 2001, Alternatives— and the partners of Alternatives International— also chose to go down this path. Together they have aimed to cultivate partnerships that stretch across the array of issues within international solidarity; their priority has been to establish sustainable societies through North-South COLLECTIVE ACTION.

In Quebec dozens of organizations, likewise wishing to participate in a dynamic event influential enough to expand networks and strengthen social alliances, have launched the 2nd Forum Social Québécois (FSQ), which will kick-off in October 2009. With the strategic objective of building bridges between the social movements here in Quebec and those active around the world, Alternatives International took the opportunity to invite the World Social Forum’s International Council to hold their next meeting in Montreal— right before the FSQ!

From October 6-8, Montreal will play host to the vanguard of the world’s Alter-Globalist movement. Among the subjects on the table will be a North American Social Forum to reinforce the links between the continent’s progressive activists.

And from June 5-7, Montreal’s Sommet Citoyen de Montréal will unite hundreds of like-minded activists for a citizens’ summit at the Université de Québec à Montréal (UQAM).

And if Montreal became the epicentre of Alter-Globalist movement… ?!

À propos de Michel LAMBERT

Co-fondateur en 1994 puis Directeur général d’Alternatives entre 2007 et 2020, Michel Lambert fut Président de l’Association québécoise des organismes de coopération internationale de 2017 à 2020. Il a travaillé au rapprochement des groupes et organisations de la société civile, d’ici et d’ailleurs pour la promotion des principes de la démocratie, de l’égalité et de l’équité pour tous.

Il a tour à tour développé plusieurs des programmes de solidarité internationale d’Alternatives en plus de lancer et animer de multiples campagnes de justice sociale au Québec et au Canada. Il a dirigé l’antenne d’Alternatives en République démocratique du Congo entre 2002 et 2005 avant de prendre la direction de l’organisation en 2007.

Michel Lambert fut membre du Conseil de Gouvernance d’Alternatives International , du Conseil d’administration d’Alliance syndicats et tiers-monde. Il a aussi été membre des Conseils de l’AQOCI entre 2009 et 2013, de l’Association pour le progrès des communications (APC) entre 2008 et 2011 puis entre 2017 et 2020 et de Food Secure Canada entre 2009 et 2012

Il a représenté Alternatives au Conseil International du Forum social mondial et au sein de diverses coalitions québécoises et canadiennes dont notamment, les coalitions Pas de démocratie sans voix, Voices/voix. le Réseau québécois de l’intégration continentale - RQIC et plus récemment au comité de coordination du Front commun pour la transition énergétique .

Michel Lambert a joué un important rôle de mobilisation et de construction lors du Forum social des peuples tenu à Ottawa en août 2014 .

En 2018, il confondait Cultiver Montréal, le réseau des agricultures montréalaises.

En 2020, il a contribué à la création du FISIQ, le Fonds d’investissement solidaire international du Québec.

Suivez Michel Lambert sur Tweeter

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Partagez cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Analysis and Articles

In Defence of Neve Gordon

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles du même auteur

Michel LAMBERT

« Québec ZéN » : S’unir pour une transition énergétique juste

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles sur le même sujet

Canada

Lettre ouverte : discrimination systémique au sein du mouvement environnemental mainstream

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca