Alternatives félicite le récipiendaire du prix John-Humphrey pour la liberté

jeudi 21 juillet 2005


Alternatives est heureuse d’apprendre que Yan Christian Warinussy, l’un de nos partenaires oeuvrant pour la justice auprès des populations de Papouasie occidentale, s’est vu octroyé le prix John-Humphrey pour la liberté.

Cette récompense est décernée chaque année par l’organisme canadien Droits et démocratie à une personne ayant contribué de façon exceptionnelle à la défense des droits humains.

Un défenseur de la justice en Papouasie occidentale, récipiendaire du Prix John-Humphrey pour la liberté 2005

MONTRÉAL - le 14 juillet 2005 - Droits et Démocratie a le plaisir d’annoncer que M. Yan Christian Warinussy, de la Papouasie occidentale, en Indonésie est le récipiendaire du Prix John-Humphrey pour la liberté 2005.

Monsieur Warinussy dirige l’Institut pour la recherche, l’analyse et le développement de l’aide juridique (LP3BH), un organisme voué à la défense des droits des Papous touchés par la répression exercée par l’armée indonésienne qui cherche à resserrer son contrôle sur cette région qui occupe la partie ouest de l’île de Nouvelle Guinée (territoire partagé avec l’État de Papouasie-Nouvelle-Guinée).

« Par son engagement envers la population de la Papouasie occidentale, Yan Christian Warinussy a apporté une contribution exemplaire à la cause des droits humains et ce, dans des conditions extrêmement difficiles et malgré les manœuvres d’intimidation et les menaces à l’endroit de sa propre sécurité , » déclaré Wayne MacKay, président par intérim du conseil d’administration de Droits et Démocratie et membre du jury international du Prix John-Humphrey pour la liberté.

« La tragédie qui se déroule en Papouasie occidentale est demeurée trop longtemps dans l’ombre. Nous espérons que les Canadiennes et les Canadiens vont exprimer leur solidarité envers M. Warinussy et soutenir son courageux combat. », ajoute M. MacKay.

Depuis 1963, l’Indonésie contrôle la Papouasie occidentale où elle n’a cessé d’intervenir militairement pour contrer les guérillas indépendantistes et réprimer les organisations de la société civile opposées aux politiques de Djakarta dans la région. Exécutions sommaires, torture, violences sexuelles et appropriation massive des territoires autochtones font partie des multiples exactions perpétrées par les forces armées indonésiennes en Papouasie occidentale, généralement en toute impunité.

Monsieur Warinussy s’est distingué en agissant à titre d’avocat pour la défense des habitants des régions reculées de la Papouasie occidentale qui, sans lui, n’auraient pu se faire représenter en justice. Il a en outre défendu les militants des droits humains de la région qui s’emploient à dénoncer les violations des droits humains perpétrées par l’armée indonésienne et les groupes paramilitaires.

Le lauréat de cette année est aussi un leader communautaire respecté qui a contribué à mettre en contact les habitants des hautes terres et ceux des basses terres de la Papouasie occidentale. Il a en outre agi à titre de conseiller indépendant en droits humains dans le cadre de la relocalisation des Papous touchés par le projet d’exploitation gazière de la British Petroleum dans la baie de Bintuni.

Créé en 1992, le Prix John-Humphrey pour la liberté est décerné chaque année par Droits et Démocratie. Nommé en l’honneur de John Peters Humphrey, professeur de droit canadien qui a rédigé le premier projet de Déclaration universelle des droits de l’homme, le prix est assorti d’une bourse de 25 000 $ et d’une tournée de quelques grandes villes canadiennes destinée à faire connaître le travail réalisé par le lauréat en faveur des droits humains.

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec Louis Moubarak ou Steve Smith à Droits et Démocratie, au 514 283-6073.


Créé par une Loi du Parlement en 1988, Droits et Démocratie est un organisme canadien non partisan qui a le mandat de promouvoir, d’appuyer et de défendre, à l’échelle internationale, les droits de la personne et le développement démocratique, tels que définis dans la Charte internationale des droits de l’homme.


Voir en ligne : Droits et démocratie

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Nos brèves

Conférence, 7 mars : Quel avenir pour les droits humains au Proche-Orient ?

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles sur le même sujet

Justice - Criminalité

Crimes et châtiments : le virage punitif des conservateurs

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca