Aïd el-Kebir

mardi 20 mai 2008, par Aude Leroux-Lévesque

Au Bangladesh, Aïd el-Kebir est une fête musulmane très importante qui se caractérise par le sacrifice d’une bête (chèvre ou boeuf le plus souvent) en l’honneur d’Allah. Le sacrifice se fait dans la cour lorsque possible, sinon en plein milieu de la rue, qui se retrouve vite maculée de sang. Une fois le sacrifice terminé, la viande est divisée en trois parts égales : une pour la famille propriétaire de l’animal, une pour les voisins, et une pour les pauvres.

Portfolio

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Cet article est classé dans :

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

L’actualité en première scène

La mode africaine, toujours d’actualité

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Articles du même auteur

Aude Leroux-Lévesque

Perspectives on Aid Effectiveness in Bangladesh

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca