Un regard au marché

Deux enfants errent au centre du marché de Sucre, en Bolivie

vendredi 20 novembre 2009, par Alexa Tymocko

Deux enfants déambulent dans le marché de Sucre en plein coeur de jour. Ils ne sont pas à l’école et risquent de passer leur journée à errer entre les paniers de fruits et les poches de patates. Encore aujourdhui, le taux de jeunes non scolarisés en Bolivie, plus particulièrement à Sucre, reste élevé. Pourtant cette ville, dont la richesse et les couleurs colonoiales sont fortement restées marquées, est le lieu privilégié des universitaires. L’accès à l’éducation reste un enjeu important pour une majorité autochtone qui n’a pas toujours les moyens de payer des livres et des habits scolaires.

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Cet article est classé dans :

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Des visages pour un monde différent

A LUCHAR COMPAÑERAS !

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles du même auteur

Alexa Tymocko

Un cactus bien au chaud !

Plus d'articles :  1 | 2 | 3

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca