Journal des Alternatives

Élections 2006

Un rapport révèle que les Canadiens se méfient de liens plus étroits avec les É.-U.

Alternatives, 10 janvier 2006

Un rapport publié aujourd’hui par le Conseil des Canadiens révèle que les Canadiens sont généralement méfiants des liens de plus en plus étroits de leur pays avec les États-Unis. Le rapport, intitulé « Nouvelles Frontières : Commission d’enquête citoyenne sur les relations Canada-Etats-Unis », est le résultat de dix audiences publiques tenues à travers le Canada en 2004 et 2005.

« Depuis le 11 septembre 2001, il y a de plus en plus de pressions pour réorienter les politiques canadiennes afin qu’elles répondent aux normes et aux attentes des É.-U. », souligne la présidente nationale du Conseil des Canadiens, Maude Barlow. « Sous la direction de puissants lobbies d’affaires, le gouvernement fédéral a déjà entrepris l’harmonisation et la normalisation des politiques et des orientations politiques des deux pays sans consulter la population. »

Cherchant à inclure les citoyens canadiens dans ce débat, les commissaires, provenant de toutes les régions du Canada, tel que l’ancien député progressiste conservateur et président de la Commission canadienne des droits de la personne Gordon Fairweather et l’ancien premier ministre du Manitoba Howard Pawley, ont consulté les Canadiens sur des questions affectant les relations Canada-É.-U., notamment les soins de la santé, l’énergie et l’agriculture.

Étant donné les opinions arrêtées de Canadiens sur l’intégration continentale, l’organisme recommande que le gouvernement fédéral cesse les présentes négociations en vue d’intégrer les politiques canadiennes à celles des É.-U. jusqu’à ce que le public canadien soit consulté. « “Le droit d’être entendu par un gouvernement élu ne devrait pas se limiter aux entreprises bien nanties », de dire l’organisateur de campagne pour le Conseil des Canadiens, Guy Caron. « Tous les Canadiens devraient avoir l’occasion de s’exprimer sur l’orientation future des relations Canada-É.-U. et ce rapport démontre que les Canadiens ont des opinions très arrêtées sur le sujet. »