Journal des Alternatives

Partenaires

Sommet mondial Écocité à Montréal en 2011

15 décembre 2009

ISTANBUL (Turquie), le 15 décembre 2009 :

« Le 9e Sommet mondial Écocité aura lieu à Montréal du 22 au 26 août 2011 », a annoncé Richard Register, président de Ecocity Builders, organisme californien fondateur de ces grands sommets, en présence de Luc Rabouin, directeur général du Centre d’écologie urbaine de Montréal.

Changements climatiques
L’annonce a été prononcée lors de la clôture du Sommet mondial Écocité 8, qui se
déroulait du 13 au 15 décembre à Istanbul, en Turquie. « Nous savons que 70% des gaz à effet de serre sont produits dans les villes. Les villes sont le moteur des
changements climatiques et nous croyons qu’elles sont aussi au coeur des solutions pour un monde plus sain et viable. Voilà pourquoi nous avons soumis la candidature de Montréal pour accueillir le Sommet Écocité de 2011. Nous voulons que Montréal se démarque au niveau international parmi les villes plus écologiques et qu’elle bénéficie de l’expérience des autres villes du monde », souligne Luc Rabouin qui a par ailleurs eu l’occasion de présenter une conférence sur le Laboratoire de développement durable Milton-Parc, un projet qui met en place des solutions écologiques à l’échelle d’un quartier montréalais.

Une première
« Nous sommes très fiers d’accueillir cet événement à Montréal, le premier sommet mondial Écocité à avoir lieu dans une ville nordique ! », renchérit Luc Rabouin. En effet, depuis 1990, des sommets Écocité ont été organisés en Californie (1990 et 2008), en Australie (1992), au Sénégal (1996), au Brésil (2000), en Chine (2002), en Inde (2006) et en Turquie (2009).

Montréal se prépare
D’ores et déjà, le Centre d’écologie urbaine de Montréal a crée un comité consultatif et s’est associé à Opus 3 inc., le Palais des congrès de Montréal et Tourisme Montréal pour la planification et la logistique de l’événement. On pourra suivre tous les développements de l’événement sur le site Internet www.ecocity2011.com. Parmi les membres du comité consultatif, composé autant d’acteurs institutionnels que d’organismes non gouvernementaux, on compte la Ville de Montréal, la Conférence régionale des élus de Montréal, Montréal International, Quartier international de Montréal, la Direction de la santé publique de Montréal, l’Université McGill, ainsi qu’Alternatives, le Conseil régional de l’environnement de Montréal et le Jour de la Terre Québec.


Au sujet du Centre d’écologie urbaine de Montréal

Le Centre d’écologie urbaine de Montréal est un organisme à but non lucratif créé en 1996 qui a pour mission de développer et de partager une expertise quant aux
approches les plus viables et démocratiques de développement urbain durable. Il mène des activités d’éducation, de sensibilisation, de recherche et réalise des projets de démonstration sur les thèmes de l’écologie, la démocratie et la citoyenneté urbaines.


Voir en ligne : Ecocité 2011