Journal des Alternatives

Partenaires

essai

Pour la désobéissance civique

Alexandra GILBERT, 16 janvier 2004

« La désobéissance civile est une forme d’action collective non violente par laquelle les citoyens, ouvertement et délibérément, transgressent de manière concertée une ou plusieurs lois en vigueur, dans le but d’exercer soit directement soit indirectement une pression sur le législateur ou sur le pouvoir politique, pression visant soit la modification de la loi transgressée, soit la modification d’une décision politique, soit même, très exceptionnellement, le renversement du pouvoir. »

Pour la désobéissance civique est un voyage à travers le temps, dans l’histoire de ces hommes et de ces femmes qui ont défié pacifiquement une forme d’autorité ou une injustice. Bien documenté, mené dans une logique bien ficelée, cet essai retrace des actes de désobéissance civile ayant marqués l’histoire : Gandhi, Martin Luther King, Cesar Chavez, etc. Il propose également une approche conceptuelle des termes, basée notamment sur les écrits de La Boétie, de Thoreau, Tolstoï et de Gandhi. En abordant des actes de désobéissance plus récents, notamment contre les OGM en France et le célèbre démantèlement d’un McDonald’s, les auteurs amorcent une réflexion sur le mouvement altermondialiste actuel et la force de la société civile.

Le livre de Bové et de Luneau confortera certainement les convaincus dans leur position, mais saura peut-être même convaincre les néophytes...


Pour la désobéissance civique
José Bové et Gilles Luneau
Paris, Éditions La Découverte, 2004, 260 pages.