Journal des Alternatives

Partenaires

Marche vers Gaza : Honte à l’Égypte, Honte au Canada

Michel LAMBERT, 31 décembre 2009

À mon réveil ce matin, les nouvelles concernant les 1400 militants et militants solidaires du peuple palestiniens coincés au Caire continuaient de faire la manchette sans que malheureusement, rien de concret ne permette de croire que le régime égyptien permettra effectivement à quiconque de quitter le Caire.

Une manifestation internationale de solidarité avec les Palestiniens de Gaza

Pourtant, dans les derniers jours, les requêtes au gouvernement Égyptien affluèrent de partout. Après quelques rencontres musclées ou des internationaux se sont fait rudoyer durement, les dirigeants égyptiens acceptèrent de rencontrer les négociateurs de la marche et quelques simulacres d’offres leurs furent fait. À un moment, on allait permettre à 100 personnes de passer, le lendemain c’était moins, deux bus ont failli partir puis finalement, nada !

Pourtant les marcheurs ne menacent en rien l’Égypte. Ils attendent des autorités égyptiennes qu’elles prennent la décision politique de les laisser passer à Gaza pour qu’ils puissent aller ainsi aller rencontrer une population oubliée et abandonnée du reste du monde. Une population assiégée, assassinée, punie parce qu’elle ose vivre et survivre au pire.

Le Canada complice

Les autorités canadiennes et internationales ont une lourde responsabilité dans cette situation scandaleuse pour toute l’humanité. Plus déplorable encore, non seulement elles non pas effectué les démarches nécessaires auprès des responsables égyptiens pour permettre le passage de la marche, mais pire encore, elles ont pour la plupart abandonnées leurs ressortissants aux mains des policiers égyptiens. Le Canada, bien sûr, avait émis un bref communiqué avertissant les canadiens qu’il n’allait pas intervenir si jamais ils étaient arrêtés à cause de leur participation à la marche. Ce matin encore, le site Web de l’ambassade canadienne en Égypte se félicite de l’organisation de la course Terry Fox aux pyramides de Gizeh… Merci mon Dieu !

Israël est bien sûr le principal responsable du blocus de Gaza. Même coincée au Caire, la marche aura tout de même permis à l’opinion publique de voir que cette responsabilité est aussi partagée par plusieurs autres pays. Les égyptiens, l’an dernier, ont manifesté avec force et massivement leur solidarité avec le peuple Palestinien, mais leurs dirigeants, construisent présentement une muraille d’acier financée par l’administration Obama qui pénètrera à 20 mètres sous le sol, histoire de couper définitivement les fameux tunnels qui jouent un rôle clé dans l’approvisionnement de l’enclave de Gaza, et d’affamer si cela était possible encore davantage les palestiniens de Gaza.

Cette année, ils étaient près de 1400 à vouloir traverser à Gaza. Il est fort à parier qu’il seront le double l’an prochain… et ils passeront, cette fois là ou la prochaine, car les citoyens du monde ne s’arrêteront jamais de d’affirmer leur solidarité et de lutter contre la scandaleuse injustice que représente le siège de Gaza.

Et même Terry Fox doit se retourner dans sa tombe devant l’attitude inacceptable du Canada…

Chroniques

+