Journal des Alternatives

Partenaires

Lueur d’espoir

Max Walker, 18 novembre 2009

C’est au porte du désert, dans les ruelles sombre de Rissani qu’un jeune homme m’a fait découvrir la face opaque du Maroc. Les interruption vers la démocratie et la prospérité au Maroc sont endémique comme les ombres de ce chemin. Cependant, il y a une lueur d’espoir qui ne feindra pas.