Journal des Alternatives

Les pouvoirs collectifs du Sud au Nord

Les communautés paysannes et autochtones à la défense de leur autodétermination environnementale

20 septembre 2007

Le droit à l’autodétermination environnementale existe-t-il toujours ? Un Etat est il encore propriétaire de ses forêts, de ses mers ou de son ciel ?

L’autodétermination environnementale est le droit d’un État ou d’une population de déterminer leur milieu de vie, ainsi que la façon dont les terres et ressources naturelles sont gérées et exploités.

Est-ce que la population locale doit être consulté lorsque que les autorités locales et nationales accordent des permis d’exploitation de ressources naturelles ? Au Québec les consultations publiques sont à la mode. Quel que soit le projet politique, le gouvernement s’assure d’avoir l’appui de la population avant de débuter un grand projet. Ces consultations publiques permettent au publique d’exprimer leurs opinions et inquiétudes, ils permettent également de participer activement au processus politique.

Au Québec comme en Amérique Latine, une multitude de communautés paysannes et autochtones luttent pour obtenir le droit de participer au processus décisionnel concernant la gestion et l’exploitation de leurs terres.


Ce texte a été fournis par le Comité pour les droits humains en Amérique Latine (CCDHAL).