Montréal

Le rejet de masse de la guerre de conquête se poursuit

Activités à venir

lundi 14 avril 2003, par Raymond LEGAULT

Il y aura cette semaine encore des activités de protestation ainsi qu’une excellente occasion de S’INFORMER RÉELLEMENT concernant cette guerre et la situation actuelle en Irak.

Les manifestations internationales de samedi dernier ont eu une ampleur nettement moindre que les précédentes,
en particulier en Amérique du Nord. Mais elles ont tout de même réaffirmé avec force notre rejet de cette guerre d’agression et de conquête.

Entre 12 000 et 15 000 ont participé à Montréal. Environ 1 500 à Québec. À Washington, 30 000 ; à San Francisco, 10 000. Mais à Rome, ce sont environ 500 000 personnes qui ont manifesté ; à Madrid et Barcelone (ensemble), environ 500 000 aussi ; à Londres, plus de 200 000.

La victoire militaire des États-Unis est en train d’être achevée, mais elle ne confère aucune légitimité à l’agression et ne constitue surtout pas une raison de baisser les bras. Voir à ce sujet le communiqué de presse du Collectif Échec à la guerre à la fin de ce message.

Il y aura cette semaine encore des activités de protestation ainsi qu’une excellente occasion de S’INFORMER RÉELLEMENT concernant cette guerre et la situation actuelle en Irak.

- MARDI, le 15 avril, de 12h00 à 13h00, vigile devant le
Consulat des États-Unis. Organisé par des citoyenNEs de
Montréal, d’origine étasunienne.

- MERCREDI, le 16 avril, de 12h00 à 13h00 et encore
de 17h00 à 18h00, vigile devant le Complexe Guy-Favreau.
Organisée par le Collectif Échec à la guerre.

- JEUDI, le 17 avril, à 19h00, ASSEMBLÉE PUBLIQUE
au Centre St-Pierre, 1205 de la Visitation (métro Beaudry) :

L’empire dévastateur : TÉMOINS DE LA GUERRE EN IRAK
Avec Zehira Houfani et Lisa Ndejuru, toutes deux membres de l’Équipe de paix en Irak.

Partie de Montréal le 6 mars dernier, Zehira Houfani est rentrée d’Irak le 4 avril. Quant à Lisa Ndejuru, elle a séjourné plus de deux mois en Irak, de la fin-janvier au début d’avril pour ensuite poursuivre son travail quelque temps à Amman, en Jordanie ; elle reviendra à Montréal tout juste à temps pour participer à cette
assemblée.

Toutes deux témoigneront de leur expérience de la guerre, de ce qu’elles ont vu à Bagdad avant et pendant les bombardements.

Traduction disponible
Garderie disponible

Organisé par le groupe de soutien montréalais de l’Équipe de paix en Irak
Tél. : (514) 521 5252 ;
courriel : iptcanada@yahoo.ca

POUR CONSULTER LES RAPPORTS DES MEMBRES QUÉBÉCOIS DE L’ÉQUIPE DE PAIX EN IRAK :
www.nowar-paix.ca/documents/peaceTe...

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Cet article est classé dans :

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Communiqués, déclarations, mémoires

Cultiver Montréal donne le coup d’envoi de la saison agricole

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles sur le même sujet

Irak

Le brasier irakien menace le pouvoir, l’autorité religieuse et l’Iran

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca